Forum Voiles & Races
Bienvenue sur le forum des fous de voiles virtuelles.

Forum Voiles & Races

Forum de courses de voiles virtuelles
 
AccueilVidéo AccueilÉvènementsPublicationsS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» SOLTAIRE URGO LE FIGARO 2018 VR
Aujourd'hui à 1:39 par ExtremePACA06-SGPS/FV-R

» La Taverne des joyeux marins a sec
Mar 14 Aoû - 6:53 par Didier SLT SGPS

» PACIFIC Record sur VR
Lun 13 Aoû - 21:56 par Barbebleux

» LE SARTINE #3 sur LS
Dim 12 Aoû - 8:48 par Didier SLT SGPS

» Les Sables - Les Açores
Dim 12 Aoû - 8:47 par djmoso

» Magellan sur LS
Jeu 9 Aoû - 15:33 par Didier SLT SGPS

» A double tour
Mer 1 Aoû - 14:50 par patmaillou94 FV-R

» Clipper Round the World Yacht Race 2017 2018 vr
Mar 31 Juil - 19:41 par patmaillou94 FV-R

» Volvo Ocean Race 2017/2018 VR
Sam 28 Juil - 10:56 par M63

» TOKYO sur LS
Sam 28 Juil - 9:12 par Didier SLT SGPS

FV-R BroadCasting TV

Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Logo du Forum


Partagez | 
 

 NEW 9-Pack World Cruise LS

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses


Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mer 7 Fév - 14:04

[size=32]Merci Hong Kong, cap sur Auckland ![/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le départ de la sixième étape de la Volvo Race a été donné mercredi à 11:00 (04:00 en France) de Hong Kong dans des conditions légères. Les 54 marins ont mis le cap vers Auckland, pour 6100 milles marqués notamment par une nouvelle traversée d’un Pot-au-Noir qui, sur l’étape précédente, avait joué un rôle décisif.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, start day. 07 February

Pedro Martinez/Volvo Ocean Race

Arrivé en vainqueur à Hong Kong il y a deux semaines et demie, Team Sun Hung Kai/Scallywag a mis un point d’honneur à quitter son port d’attache le premier : l’équipage mené par David Witt, qui avait créé une grosse surprise en remportant la quatrième étape, a en effet coupé en tête la ligne de départ de la sixième ce mercredi à 11:00, heure locale, dans une petite brise de 6-7 nœuds d’est-sud-est devant Team AkzoNobel et Team Brunel. Ce dernier a ensuite pris les commandes au moment où la flotte quittait les îles de Hong Kong, cap à l’est-sud-est dans un vent de nord-est qui, peu à peu, va forcir pour atteindre une bonne vingtaine de nœuds, puis jusqu’à 35-40.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, start day. 07 February

Pedro Martinez/Volvo Ocean Race



Ce début de sixième étape va ressembler à la seconde partie de la quatrième entre Melbourne et Hong Kong, mais dans l’autre sens, une différence notable, puisque les 54 marins engagés - 9 sur MAPFRE, Dongfeng Race Team, Team Sun Hung Kai/Scallywag, Team AkzoNobel, 10 sur Turn the Tide on Plastic, 8 sur Team Brunel, rappelons que Vestas 11th Hour Racing n’a pas pris le départ, son VO65 n’étant pas encore complètement réparé - vont évoluer majoritairement au près face à un vent d’est-nord-est, des conditions nettement moins agréables. Il s’agira ensuite de négocier un Pot-au-Noir qui, à l’aller, avait totalement redistribué les cartes au profit de l’équipage de David Witt, passé de dernier à premier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, start day. 07 February

Pedro Martinez/Volvo Ocean Race



A quoi s’attendre cette fois-ci ? Le skipper de Dongfeng Race Team, Charles Caudrelier, voit une situation potentiellement différente, mais tout aussi piégeuse, voire plus : « C’est encore plus compliqué parce que lorsqu'on arrive vers les Philippines, on ne sait pas où on va passer dans le Pot-au-Noir. À l'aller, on savait qu'on allait passer au ras des îles Salomon, là, on peut passer partout. Ce qui définit ton point de passage, c'est la météo que tu vas avoir dans le sud et celle-là, tu ne la connais pas, tu es tellement loin que tu ne sais pas exactement ce qui va se passer... » Son navigateur Pascal Bidégorry, de retour sur cette étape après avoir manqué la précédente pour cause de blessure, résume le dilemme : « Nous allons devoir prendre une grande décision très tôt pour quelque chose qui va arriver entre dix et douze jours plus tard ».
La stratégie et la prise de risques seront donc des éléments clés de cette étape. « C'est un peu un pari, je pense que la flotte peut vraiment partir dans tous les sens, c'est vraiment une étape dangereuse avec des bateaux qui auront de la réussite et vont faire un super coup, d’autres qui vont être punis. Tout le monde a peur de ça, peut-être que la flotte va du coup rester groupée », poursuit Charles Caudrelier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, start day. 07 February

Pedro Martinez/Volvo Ocean Race



On n’en est pas encore là, mais nul doute que ce Pot-au-Noir jouera une nouvelle fois un rôle décisif dans cette sixième étape longue de 6100 milles qui s’achèvera à Auckland. Véritable port emblématique de la Volvo Ocean Race, la fameuse « City of Sails » l’accueillera pour la dixième fois en treize éditions, au grand bonheur des nombreux marins néo-zélandais engagés sur l’épreuve, dont Peter Burling et Blair Tuke, les héros de la dernière Coupe de l’America, respectivement à bord de Team Brunel et de MAPFRE, mais pas seulement : « C’est l’une des plus belles étapes car Auckland est un endroit fantastique où les gens sont vraiment connaisseurs en matière de course au large et adorent la Volvo Ocean Race », conclut Charles Caudrelier.
Rappelons qu’au classement général après les cinq premières étapes (sur onze, la cinquième, de ralliement, ne comptait pas au classement), MAPFRE est en tête avec 4 points d’avance sur Dongfeng Race Team, 11 sur Vestas 11th Hour Racing, 14 sur Team Sun Hung Kai/Scallywag, 16 sur Team Brunel, 19 sur Team AkzoNobel et 25 sur Turn the Tide on Plastic.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, start day. 07 February

Pedro Martinez/Volvo Ocean Race

Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mer 7 Fév - 17:21

[size=30]Volvo Ocean Race 2018 : 6 100 milles direction Auckland[/size]

Le coup d'envoi de la 6e étape de la Volvo Ocean Race a été lancé ce mercredi 7 février à 11 h (4 h en France) de Hong-Kong. Les 6 VO 65 (Vestas 11th Hour Racing ne participe pas à cette épreuve son bateau n'étant pas encore réparé) s'élancent pour un parcours de 6 100 milles vers Auckland. Une étape marquée par une nouvelle traversée du Pot-au-Noir, qui avait rebattu les cartes sur la précédente étape.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Départ de la 6e étape de la Volvo Ocean Race © Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Chloé LottretLe 07-02-2018
Après une première place sur l'étape précédente, Team Sun Hung Kai/Scallywag a également pris la tête de la flotte pour quitter Hong-Kong. L'équipage de 9 marins mené par David Witt a coupé la ligne de départ à 11h heure locale, dans une petite brise de 6-7 nœuds d’est-sud-est devant Team AkzoNobel et Team Brunel. 
C'est ensuite l'équipe menée par Bouwe Bekking (Team Brunel) qui a repris les rênes où la flotte quittait les îles de Hong Kong, cap à l’est-sud-est dans un vent de nord-est qui, peu à peu, va forcir pour atteindre une bonne vingtaine de nœuds, puis jusqu'à 35-40.
Cette première partie d'étape devrait être très semblable à la seconde partie de la quatrième entre Melbourne et Hong Kong, mais dans l'autre sens. C'est à dire que les 54 marins - 9 sur MAPFRE, Dongfeng Race Team, Team Sun Hung Kai/Scallywag, Team AkzoNobel, 10 sur Turn the Tide on Plastic, 8 sur Team Brunel - vont évoluer majoritairement au près face à un vent d'est-nord-est, des conditions nettement moins agréables. Les équipes devront ensuite négocier le Pot-au-Noir, qui à l'aller avait complètement chamboulé le classement, permettant à Team Sun Hung Kai/Scallywag de passer de la dernière à la première place. 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"C'est encore plus compliqué parce que lorsqu'on arrive vers les Philippines, on ne sait pas où on va passer dans le Pot-au-Noir. À l'aller, on savait qu'on allait passer au ras des îles Salomon, là, on peut passer partout. Ce qui définit ton point de passage, c'est la météo que tu vas avoir dans le sud et celle-là, tu ne la connais pas, tu es tellement loin que tu ne sais pas exactement ce qui va se passer..." explique Charles Caudrelier, skipper de Dongfeng Team Race.
"Nous allons devoir prendre une grande décision très tôt pour quelque chose qui va arriver entre dix et douze jours plus tard" résume le navigateur français Pascal Bidégorry, de retour sur cette étape après avoir manqué la précédente pour cause de blessure.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les équipes devront donc faire preuve de stratégie mais aussi prendre des risques comme l'indique Carles Caudrelier "C'est un peu un pari, je pense que la flotte peut vraiment partir dans tous les sens, c'est vraiment une étape dangereuse avec des bateaux qui auront de la réussite et vont faire un super coup, d'autres qui vont être punis. Tout le monde a peur de ça, peut-être que la flotte va du coup rester groupée."
La flotte ralliera Auckland, port emblématique de l'épreuve qui l'accueille pour la 10e fois en 13 années de course. Un grand bonheur pour les marinz néozélandais embarqués sur la course dont Peter Burling et Blair Tuke, les héros de la dernière Coupe de l'America, respectivement à bord de Team Brunel et de MAPFRE, mais pas seulement : "C'est l'une des plus belles étapes car Auckland est un endroit fantastique où les gens sont vraiment connaisseurs en matière de course au large et adorent la Volvo Ocean Race", conclut Charles Caudrelier.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au classement général, après les 5 premières étapes, MAPFRE est en tête avec 4 points d'avance sur Dongfeng Race Team, 11 sur Vestas 11th Hour Racing, 14 sur Team Sun Hung Kai/Scallywag, 16 sur Team Brunel, 19 sur Team AkzoNobel et 25 sur Turn the Tide on Plastic.

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Sam 10 Fév - 15:57

[size=32]Collés, serrés en mer des Philippines ![/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Trois jours après le départ de la sixième étape de la Volvo Ocean Race entre Hong Kong et Auckland, la flotte s’est scindée en deux groupes, avec quatre bateaux aux commandes naviguant à vue (MAPFRE, Brunel, Dongfeng Race Team et Turn the Tide on Plastic) et deux (AkzoNobel et Team Sun Hung Kai/Scallywag) qui, après le passage de l’île de Taïwan, ont tenté une option osée au nord qui, pour l’instant, ne paie pas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, day 04 on board Brunel. 10 February, 2018.

Yann Riou/Volvo Ocean Race

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, day 04 on board Dongfeng. 10 February, 2018. Jeremie Beyou is chasing Brunel this afternoon.

Martin Keruzore/Volvo Ocean Race

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, day 4 on board Turn the Tide on Plastic. Nico Lunven discussing tactis with the helmsman. 09 February, 2018.

James Blake/Volvo Ocean Race

Trois jours après le départ de la sixième étape de la Volvo Ocean Race entre Hong Kong et Auckland, la flotte s’est scindée en deux groupes, avec quatre bateaux aux commandes naviguant à vue (MAPFRE, Brunel, Dongfeng Race Team et Turn the Tide on Plastic) et deux (AkzoNobel et Team Sun Hung Kai/Scallywag) qui, après le passage de l’île de Taïwan, ont tenté une option osée au nord qui, pour l’instant, ne paie pas.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Jérémie Lecauday / Volvo Ocean Race
Il y a eu du jeu stratégique d’entrée ! Lancés depuis mercredi sur les 6100 milles de la sixième étape de la Volvo Ocean Race entre Hong Kong et Auckland, les six VO 65 (Vestas 11th Hour Racing n’a pas pris le départ, le bateau, est transporté par cargo vers la Nouvelle-Zélande) ont, juste après leur passage au sud de Taïwan, dû choisir entre deux routes : les plus radicaux ont été Team Sun Hung Kai/Scallywag et AkzoNobel qui ont misé sur une stratégie osée en faisant cap au nord, stratégie destinée à toucher les premiers un vent de nord soutenu. Dans un premier temps, cette option n’a pas payé, les deux bateaux accusant après trois jours de course un retard conséquent de plus de 120 milles sur le reste de la flotte.
Reste que vendredi, Libby Greenhalgh, navigatrice à bord de Team Sun Hung Kai/Scallywag, se montrait positive, confiant à propos de ce choix : « A long terme, nous essayons d’attraper une brise de nord. En théorie, nous devrions être les premiers à la toucher, ce qui devrait nous permettre de revenir sur la tête de flotte ». 24 heures plus tard, samedi matin, le fameux vent de nord tant espéré, d’une vingtaine de nœuds, permettait aux deux VO65 d’ouvrir les voiles et d’allonger enfin la foulée, bâbord amure cap à l’est, cela leur permettra-t-il de combler le retard accumulé ? Réponse sans doute d’ici la fin du week-end.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Martin Keruzoré / Volvo Ocean Race
A l’inverse, Team Brunel, MAPFRE, Dongfeng Race Team et Turn the Tide on Plastic ont opté après Taïwan pour une route plus conservatrice et plus directe, un choix assumé par le skipper de Dongfeng Race Team, Charles Caudrelier : « Honnêtement, lorsque AkzoNobel et Scallywag ont viré, nous y pensions également, mais nous avons estimé que c'était trop risquéC'est l’étape la plus compliquée en terme de météo, il ne faut pas seulement avoir un cerveau qui fonctionne, il faut aussi un peu de chance. Il y a beaucoup de transitions à venir, je ne sais pas encore quel sera le moment clé, donc nous prenons les heures les unes après les autres et essayons d’optimiser notre route avec des petits gains ».
Même tonalité à bord de MAPFRE, à en croire Sophie Ciszek : « Nous avons choisi une option plus sûre, la tendance à bord était de rester avec les autres. Il y a de la tension pour continuer à naviguer dur et à maintenir notre vitesse, nous ne dormons pas beaucoup, nous ne voulons pas perdre les autres de vue ». Effectivement, en tête de flotte, MAPFRE, Dongfeng Race Team et Team Brunel, comme l’ont montré les magnifiques images de drone prises par l’OBR de Team Brunel, Yann Riou, naviguent à vue et se tiennent en moins de deux milles (Turn the Tide on Plastic est juste derrière, à 6 milles samedi à la mi-journée), une situation qui ne laisse aucun répit aux équipages, décidés à ne pas perdre une once de terrain par rapport à leurs rivaux.

[table style="font-family: HelveticaNeue-Light, " align= border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width=]
[tr style=][td style="margin: 0px; line-height: 1.3;" colspan="2"][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]12 heures avec Yann Riou - Volvo Ocean Race

« Nous avons été toute la nuit avec les autres bateaux, en un mille ou deux, il y a eu beaucoup de changements de voiles et quasiment à chaque changement de voile, tout le monde est sur le pont, nous faisons tout pour faire avancer le bateau le plus vite possible », confirmait samedi matin Kyle Langford, régleur et barreur à bord de Team Brunel, tandis que Dee Caffari, skipper de Turn the Tide on Plastic, ajoutait : « Une nuit de plus et nous sommes toujours à vue des leaders, nous pouvons voir les trois premiers juste devant nous, ce qui est rassurant ».
Quant au navigateur de Dongfeng Race Team, Pascal Bidégorry, il confiait, au sortir de cette nuit de vendredi à samedi bien remplie : « C'est dense depuis le départ. J'ai l'impression que nous n'avons pas arrêté. Nous avons beaucoup manœuvré, même cette nuit, nous avons peut-être été un peu trop gourmands sur les changements de voiles. Maintenant, on est en train de faire le tour de l'anticyclone (dans leur sud, ndlr), avec un front et un deuxième anticyclone qui est en train de se rapprocher de nous mais ça, ce sera pour demain ».
Bref, aucun répit en tête de la flotte de cette sixième étape et la route vers Auckland est encore bien longue…
Au cas ou vous l'auriez manqué, découvrez notre premier épisode de la Volvo Ocean Race [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], le programme hebdomadaire qui reprend le meilleur de la semaine, en y ajoutant une analyse de la situation sur l'eau ! 

[table style="font-family: HelveticaNeue-Light, " align= border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width=]
[tr style=][td style="margin: 0px; line-height: 1.3;" colspan="2"][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Volvo Ocean Race [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Épisode 1 | Volvo Ocean Race
[/td]
[/tr]
[/table]
[/td]
[/tr]

[/table]

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mer 14 Fév - 5:11

[size=32]Confiance d’un côté, match-racing de l’autre…[/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après un peu moins d’une semaine de mer sur la sixième étape de la Volvo Ocean Race, les deux bateaux ayant tenté après le passage de Taïwan une option tranchée, AkzoNobel et Team Sun Hung Kai/Scallywag, mènent la flotte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, day 07 on board Sun hung Kai/Scallywag. 12 February, 2018.

Jeremie Lecaudey/Volvo Ocean Race

Après un peu moins d’une semaine de mer sur la sixième étape de la Volvo Ocean Race, les deux bateaux ayant tenté après le passage de Taïwan une option tranchée, AkzoNobel et Team Sun Hung Kai/Scallywag, mènent la flotte. Dans une bonne brise de nord-est, ils font cap au sud-est, avec dans leur viseur un Pot-au-Noir qui, dans l’autre sens, avait été décisif lors de la quatrième étape. Derrière, MAPFRE et Dongfeng Race Team ne se lâchent pas…
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rich Edwards / Volvo Ocean Race
Les téméraires ont pour l’instant raison ! Partis juste après le passage au sud de Taïwan dans une option nord assez radicale, destinée à aller chercher une bascule de nord et à toucher les premiers un bon flux synonyme ensuite de descente plein pot vers les îles Salomon, AkzoNobel et Team Sun Hung Kai/Scallywag touchent après six jours de mer les fruits de leur audace. Ce mardi, l’équipage néerlandais mené par Simeon Tienpont semble solidement installé aux commandes de la flotte, d’autant que, contrairement à son rival de Hong Kong, resté démarqué au sud-ouest, il est parvenu à se recentrer et à se positionner quasiment dans l’axe de ses poursuivants, MAPFRE et Dongfeng Race Team, qui accusent une grosse quarantaine de milles de retard sur lui.
Au reaching bâbord amure dans un vent de nord-est de 15-20 nœuds, l’heure est pour l’instant à de la course de vitesse, même si, à bord des six VO65, les navigateurs ont d’ores et déjà les yeux rivés sur le positionnement d’un Pot-au-Noir qui les attend, par environ 2°50 Nord de latitude, sur la route d’Auckland. A l’aller lors de la quatrième étape, la zone de convergence intertropicale avait complètement redistribué les cartes et permis à Team Sun Hung Kai/Scallywag, arrivé le dernier, de réussir le hold-up parfait en coupant le fromage avant de s’imposer chez lui. Autant dire qu’à bord du bateau battant pavillon de Hongkong, on ne serait pas contre un nouveau coup de pouce du Pot-au-Noir.
En tout cas, le skipper David Witt semble particulièrement satisfait de son positionnement au sud-ouest de la flotte, alors même que le vent, qui prend de plus en plus d’est, pourrait le contraindre à naviguer prochainement au près serré, ce qui signifie qu’une fois de plus, il va peut-être tenter de prendre un raccourci. « Nous sommes au coude à coude avec AkzoNobel, en tête de flotte, cap vers le Pot-au-Noir où, je pense, la course se gagnera ou se perdra, a-t-il commenté mardi. Ce Pot-au-Noir va être intéressant et nous nous sommes assurés de nous placer où nous voulions pour l’aborder, nous sommes plutôt contents de notre positionnement. Si je devais placer le bateau à un endroit, à part le mettre sur la ligne d’arrivée, je le mettrais exactement où nous sommes ». Coup de bluff ou vraie confiance dans les choix, décisifs sur la quatrième étape, de la navigatrice Libby Greenhalgh ? Réponse sans doute d’ici la fin de semaine…
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Martin Keruzoré / Volvo Ocean Race
Derrière le duo de tête, on assiste à du match-racing au large entre les quatre bateaux qui, après Taïwan, ont opté pour une route plus conservatrice, et notamment entre MAPFRE et Dongfeng Race Team : les deux leaders au classement général de la Volvo Ocean Race ne semblent visiblement pas décidés à se perdre de vue, au point de naviguer ce mardi à 100 mètres l’un de l’autre ! Match-racing également la nuit dernière entre Team Brunel et MAPFRE, faisant dire au héros néo-zélandais de la dernière Coupe de l’America, Peter Burling, engagé sur le bateau néerlandais : « Nous nous sommes bien amusés, nous sommes restés environ une demi-heure à une longueur derrière MAPFRE. Finalement nous sommes parvenus à revenir à leur hauteur, c’était bon ».
VIDEO : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Jusqu’à ce que MAPFRE, tout comme son « meilleur ennemi » Dongfeng Race Team, ne décide de se décaler légèrement à l’ouest, ce que n’ont pas su faire Team Brunel et Turn the Tide on Plastic. « Ils nous ont tous les deux décrochés en filant à 12 nœuds vers l’ouest, nous n’avons pas pu les suivre, c’est agaçant. Nous avons peu à peu récupéré du vent mais MAPFRE et Dongfeng l’ont touché avant nous, ils ont pris un bel avantage sur nous », s’est désolé Bouwe Bekking, le skipper de Team Brunel. Les écarts restent cependant faibles (une dizaine de milles) entre ces quatre bateaux qui, a priori jeudi, aborderont quasiment en même temps un Pot-au-Noir qui fera sans doute des heureux et des malheureux, reste à savoir lesquels…
Pendant ce temps en Nouvelle-Zélande, le VO65 de Vestas 11th Hour Racing est arrivé lundi en cargo, il a été déchargé à Tauranga puis transporté lundi soir en camion à destination d’Auckland (200 km de route), terme de la sixième étape, où il est entré en chantier pour être réparé. « Nous sommes contents d’apprendre que le bateau est arrivé en Nouvelle-Zélande et que les réparations commencent, l’équipage est pressé de revenir sur la course », a commenté le skipper Charlie Enright depuis son domicile de Rhode Island. Pour respecter la monotypie, la partie avant endommagée a été reconstruite dans les moules du chantier de Persico Marine, en Italie, où ont été construits les VO65, avant d’être livrée à Auckland où elle sera greffée sur la coque du bateau américano-danois sous la supervision d’un expert indépendant, qui s’assurera ainsi du respect des règles de jauge. L’équipe espère que ces travaux seront finis à temps pour être en mesure de prendre le départ de la septième étape entre Auckland et Itajai, fixé au 18 mars.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Matt Hunt / Vestas 11th Hour Racing

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mer 14 Fév - 18:45

des news de Dani ???  content2 content2 content2 content2 content2

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Jeu 15 Fév - 18:21

moment stratégique... on suit QT qui fait perdre 3 noeuds NNE ou on suit les projections LS ???

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
fishandfrog
Navy Seal
Navy Seal
avatar

Messages : 1776
Date d'inscription : 30/01/2014
Age : 66
Localisation : Neuilly sur Seine (92200)

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Jeu 15 Fév - 21:04

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
des news de Dani ???  content2 content2 content2 content2 content2

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
Revenir en haut Aller en bas
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mar 20 Fév - 14:19

[size=32]Trois paires à l’élastique…[/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après bientôt deux semaines de mer sur la sixième étape de la Volvo Ocean Race entre Hong Kong et Auckland, la flotte est scindée en trois paires distinctes, avec en tête le duo composé de Team Sun Hung Kai/Scallywag et Team AkzoNobel et des écarts qui se creusent et se réduisent au gré des caprices d’Eole. A l’approche du Vanuatu, le vent est d’ailleurs de nouveaux aux abonnés absents, rendant le jeu toujours très ouvert, comme l’explique Christian Dumard, prévisionniste météo de la course…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, day 13 on board Sun hung Kai/Scallywag. 19 February, 2018.

Jeremie Lecaudey/Volvo Ocean Race

Après avoir négocié en fin de semaine dernière un Pot-au-Noir qui a créé de gros écarts avant que ceux-ci ne se réduisent au passage des îles Salomon, les six VO65 engagés sur la sixième étape de la Volvo Ocean Race ont le droit ce mardi à un nouveau gros coup de frein sous la forme d’une vaste zone sans vent synonyme de progression à très petite vitesse vers le sud (de 1 à 5-6 nœuds mardi matin). « Il y a très peu de gradient, cela s’explique par le passage d’un cyclone au sud de la Nouvelle-Calédonie (il arrive aujourd’hui sur le détroit de Cook, entre les deux îles de la Nouvelle-Zélande), dans la traînée duquel il n’y a pas de vent, juste quelques nœuds », explique Christian Dumard, prévisionniste météo de la course au sein de la société Great Circle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, day 14 on board Turn the Tide on Plastic. TTTOP catching up with Team Brunel. Slowly. 20 February, 2018.

James Blake/Volvo Ocean Race



Dans ces conditions, les équipages passent beaucoup de temps aux réglages pour grappiller le moindre dixième de nœud, tandis que les responsables de la navigation guettent le moindre nuage, susceptible de générer un peu d’air. « Dans le petit temps, on essaie de faire comme Scallywag, c’est-à-dire au plus court. Comme on ne peut pas se déplacer, on devient assez passif, l’objectif est alors de faire le moins de route possible. Après, il y a quand même des petits grains sous les nuages, il faut arriver à jouer avec », poursuit Christian Dumard. Ce mardi, c’était effectivement Team Sun Hung Kai/Scallywag qui occupait la position la plus enviable de la flotte, le plus au sud et le plus rapide, avec dans son sillage Team AkzoNobel et à environ 25-30 milles le duo Team Brunel-Turn the Tide on Plastic scotché à moins d’un nœud…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, day 14 on board MAPFRE, Sophie Ciszekat with her shadow. 20 February, 2018.

Ugo Fonolla/Volvo Ocean Race



Situation difficile également en queue de flotte pour les deux leaders au classement général, MAPFRE et Dongfeng Race Team, eux aussi au ralenti et pointés à 100 milles de Team Sun Hung Kai/Scallywag. Deux rivaux qui, depuis le départ de l’étape le 7 février, ne se sont pas lâchés d’une semelle, lancés dans une stratégie de marquage qui a pris le dessus sur le résultat de l’étape en lui-même. « C’est sûr qu’avec Vestas 11th Hour Racing qui n’est plus dans le jeu, ils ont un peu de marge au classement général, mais à force de se regarder, ils en ont un peu oublié la course et le reste de la flotte. S’ils font trop d’étapes comme celle-ci, ça va devenir compliqué », analyse Christian Dumard. Ce dernier estime par ailleurs qu’ils n’ont guère été servis par un début de course qui avantageait les plus lents : « Scallywag et AkzoNobel sont partis un peu tôt vers le nord, du coup, ils ont perdu beaucoup. Mais une fois derrière, c’était clair qu’il fallait faire la route la plus courte, ce qu’ils ont fait et leur a permis de passer devant. Pour les premiers, dans l’absolu, il aurait fallu ralentir, mais ce n’est pas évident : déjà, parce que les routages poussent toujours à aller le plus vite possible, ensuite, parce que se dire qu’il faut ralentir pour faire une route plus courte après, c’est facile à dire quand on est terre, mais très compliqué à faire quand on est en mer… ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, day 14 on board Sun hung Kai/Scallywag. AkzoNobel is back in front, only a few points of a miles away, match racing is on! 19 February, 2018.

Jeremie Lecaudey/Volvo Ocean Race



Reste que de plus de 200 milles, leur retard sur la tête de la flotte a été réduit de moitié et que même si l’élastique pourrait se retendre ce mardi, l’étape est encore loin d’être jouée à en croire le spécialiste français du routage météo : « Ils vont passer toute la journée de mardi dans cette zone sans vent, ça va ensuite progressivement rentrer par le sud quand ils vont arriver à la latitude du Vanuatu. Ce sera d’abord de l’est sud-est, puis, à partir de jeudi, on revient dans une situation d’alizé de sud-est plus classique, pas très violent au début, 5-12 nœuds, puis de plus en plus fort. A partir du dimanche 25, une dépression va faire basculer le vent au nord sur la fin du parcours, avec des zones de transition à négocier entre l’alizé et ce vent de nord, il y aura donc encore du jeu et du placement à faire ». Bref, même si le duo de tête a indéniablement marqué des points, de nouveaux rebondissements ne sont pas à exclure d’ici l’arrivée à Auckland, prévue aux alentours du 27 février, ce qui ferait de cette étape la plus longue depuis le coup d’envoi de cette 13e Volvo Ocean Race.

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mer 21 Fév - 16:37

cadeau : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
fishandfrog
Navy Seal
Navy Seal
avatar

Messages : 1776
Date d'inscription : 30/01/2014
Age : 66
Localisation : Neuilly sur Seine (92200)

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Jeu 22 Fév - 21:01

Calme plat sur la 9 pack !!!!!!!!!!!!!!!!!! bonne soirée

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
Revenir en haut Aller en bas
fishandfrog
Navy Seal
Navy Seal
avatar

Messages : 1776
Date d'inscription : 30/01/2014
Age : 66
Localisation : Neuilly sur Seine (92200)

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Ven 23 Fév - 9:58

La route est longue encore pour approcher d'Auckland ..... bonne nav a tous et bon week end  sourire broches

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
Revenir en haut Aller en bas
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Ven 23 Fév - 12:41

[size=32]Vers une arrivée au finish…[/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La sixième étape de la Volvo Ocean Race entre Hong Kong et Auckland est loin d’avoir livré son verdict : alors que Team Brunel est passé en mode furtif dans la nuit de jeudi à vendredi, les quatre bateaux de tête se tiennent dans un mouchoir de poche, tandis que le tandem MAPFRE-Dongfeng Race Team, qui suit ce vendredi à plus de 50 milles du leader team AkzoNobel, n’a pas dit son dernier mot. Et l’arrivée sur la Nouvelle-Zélande réserve un ultime piège météo…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, day 16 on board AkzoNobel, Cecile Laguette checks on SHK Scallywag, 22 February, 2018.

Rich Edwards/Volvo Ocean Race

17 jours de mer pour se retrouver quasiment les uns à côté des autres ! A quelques jours de l’arrivée à Auckland (probablement mardi 27 février), bien malin celui qui serait capable de donner le tiercé gagnant de la sixième étape de la Volvo Ocean Race partie le 7 février de Hong Kong. Alors que la flotte évolue ce vendredi au large de la Nouvelle-Calédonie, le groupe de tête se livre à une véritable bataille navale, entre réglages incessants pour garder la meilleure vitesse possible, légers décalages de positionnements afin de bénéficier du meilleur angle et coups de bluff sous la forme du mode furtif que Team Brunel est le premier à avoir déclenché et dont il sortira dans la nuit de vendredi à samedi (01:00 UTC).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, day 14 on board Brunel. 20 February, 2018. Alberto Bolzan looking at the setup on TTOP

Yann Riou/Volvo Ocean Race



Pour l’instant, c’est team AkzoNobel qui mène la danse, mais avec une avance sur Team Brunel, Team Sun Hung Kai/Scallywag et Turn the Tide on Plastic qui reste infime, ce dernier étant pointé vendredi matin à une quinzaine de milles du leader néerlandais. A bord de l’équipage mené par Simeon Tienpont, on semble en tout cas satisfait du positionnement actuel du bateau, un peu plus à l’ouest que ses rivaux, ce qui, dans un alizé d’est-sud-est, lui permet de profiter d’un angle plus favorable et donc d’une vitesse supérieure. « Si je devais choisir un bateau parmi les six en ce moment, ce serait le nôtre, explique ainsi la Française de team AkzoNobel, Cécile Laguette. Quand on regarde où il faut se situer après le passage de la Nouvelle-Calédonie, je pense que nous sommes plutôt bien placés. Mais il y a encore un long chemin à faire ». Plus à l’est, sur Turn the Tide on Plastic, l’humeur est plus maussade, la skipper britannique Dee Caffari confiant : « Nous croisons les doigts pour que le vent reste avec nous, même si les fichiers météo disent plutôt le contraire ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, day 17 on board Dongfeng. 22 February, 2018. Stacking for Carolijn Brouwer and Jeremie Beyou

Martin Keruzore/Volvo Ocean Race



L’avantage de team AkzoNobel pourrait donc se confirmer dans la journée de vendredi, mais pour autant, rien n’est encore joué d’ici Auckland avec 1000 derniers milles qui pourraient réserver d’ultimes rebondissements. C’est en tout cas l’avis du prévisionniste météo français de la course (au sein de Great Circle), Christian Dumard : « Les bateaux vont rester pendant deux-trois jours dans un régime d’alizé de sud-est de 12-15 nœuds, la situation n’est en revanche pas très claire en arrivant sur la Nouvelle-Zélande : un anticyclone se met en effet en place au nord de la Nouvelle-Zélande, ce qui va sans doute obliger la flotte à traverser une zone sans vent qui va arrêter en premier les bateaux de tête. Les 300 derniers milles s’annoncent compliqués et le jeu reste encore très ouvert, on peut très bien avoir une arrivée au finish en baie d’Auckland dans pas beaucoup de vent ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, day 17 on board MAPFRE, Xabi Fernandez and Joan Vila talking about strategy. 22 February, 2018.

Ugo Fonolla/Volvo Ocean Race



Bref, même pour MAPFRE et Dongfeng Race Team, qui accusent ce vendredi matin une grosse cinquantaine de milles de retard sur le leader, la messe n’est pas tout à fait dite. Mais si les deux leaders au classement général, qui ont fait jusqu’ici toute l’étape ensemble, peuvent espérer un retournement de situation météo favorable, leur préoccupation prioritaire, d’ici Auckland, sera bien de finir devant l’autre…

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
fishandfrog
Navy Seal
Navy Seal
avatar

Messages : 1776
Date d'inscription : 30/01/2014
Age : 66
Localisation : Neuilly sur Seine (92200)

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Dim 25 Fév - 8:03

Merci pour les infos Didier .....................

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
Revenir en haut Aller en bas
fishandfrog
Navy Seal
Navy Seal
avatar

Messages : 1776
Date d'inscription : 30/01/2014
Age : 66
Localisation : Neuilly sur Seine (92200)

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Lun 26 Fév - 9:03

Allo !!!! bon début de semaine les navigateurs .......

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
Revenir en haut Aller en bas
mistralette FV-R
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau
avatar

Messages : 1199
Date d'inscription : 10/12/2014
Localisation : Nord Lyonnais-Beaujolais

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Lun 26 Fév - 9:21

Je vous suis à qques... encablures
Bon final....😀

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Revenir en haut Aller en bas
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Lun 26 Fév - 10:28

idem  pale

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
fishandfrog
Navy Seal
Navy Seal
avatar

Messages : 1776
Date d'inscription : 30/01/2014
Age : 66
Localisation : Neuilly sur Seine (92200)

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mar 27 Fév - 5:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
Revenir en haut Aller en bas
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mar 27 Fév - 5:58

Chapeau l'artiste 

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
mistralette FV-R
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau
avatar

Messages : 1199
Date d'inscription : 10/12/2014
Localisation : Nord Lyonnais-Beaujolais

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mar 27 Fév - 8:36

dans 6h ce sera à mon tour de passer la ligne....YEPPPP
Allez Didier tu n'es pas loin....


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
mistralette FV-R
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau
avatar

Messages : 1199
Date d'inscription : 10/12/2014
Localisation : Nord Lyonnais-Beaujolais

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mar 27 Fév - 8:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mar 27 Fév - 12:12

Une petite trentaine d'heures bof.

Envoyé depuis l'appli Topic'it

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
mistralette FV-R
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau
avatar

Messages : 1199
Date d'inscription : 10/12/2014
Localisation : Nord Lyonnais-Beaujolais

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mar 27 Fév - 16:06

ya un tableau des scores des participants ????
Revenir en haut Aller en bas
mistralette FV-R
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau
avatar

Messages : 1199
Date d'inscription : 10/12/2014
Localisation : Nord Lyonnais-Beaujolais

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mar 27 Fév - 16:14

OK tableau classement et étapes trouvé sur la 1ére page ....9éme à Auckland pour moi....
Revenir en haut Aller en bas
fishandfrog
Navy Seal
Navy Seal
avatar

Messages : 1776
Date d'inscription : 30/01/2014
Age : 66
Localisation : Neuilly sur Seine (92200)

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mar 27 Fév - 16:21

mistralette SGPS FV-R a écrit:
ya un tableau des scores des participants ????
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
Revenir en haut Aller en bas
mistralette FV-R
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau
avatar

Messages : 1199
Date d'inscription : 10/12/2014
Localisation : Nord Lyonnais-Beaujolais

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mar 27 Fév - 16:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
mistralette SGPS FV-R a écrit:
ya un tableau des scores des participants ????
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Merci Champion...je l'avais oublié...et retrouvé en fouillant... vil timide
Revenir en haut Aller en bas
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mar 27 Fév - 17:17

[size=32]Team AkzoNobel vainqueur au finish ![/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, arrivals. 27 February

Jesus Renedo/Volvo Ocean Race

La sixième étape de la Volvo Ocean Race restera dans les annales de la course ! Au terme d’un incroyable finish qui a vu cinq des six équipes terminer en moins d’une demi-heure, Team AkzoNobel, avec à son bord la Française Cécile Laguette, a signé sa première victoire d’étape, devançant de 2 minutes et 14 secondes Team Sun Hung Kai/Scallywag, tandis que MAPFRE, parvenu à rattraper un retard d’environ 140 milles en moins de 48 heures, complète le podium devant Dongfeng Race Team et fait la bonne affaire au classement général !
Complètement fou ! Au terme de presque trois semaines d’une étape à multiples rebondissements, c’est quasiment un final de match-racing à Auckland que nous a offert mardi (dans la nuit de mardi à mercredi sur place) la quasi-totalité de la flotte engagée sur cette sixième étape partie le 7 février de Hong Kong. Certes, au regard des positions des uns et des autres à l’approche de la Nouvelle-Zélande, on s’attendait à une arrivée au finish, mais pas forcément à cinq bateaux, dans la mesure où dimanche, MAPFRE et Dongfeng Race Team accusaient 140 milles de retard sur le trio de tête composé de Team AkzoNobel, Team Sun Hung Kai/Scallywag et Turn the Tide on Plastic.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, arrivals. 27 February

Jesus Renedo/Volvo Ocean Race


  

Mais comme l’avait annoncé Christian Dumard, prévisionniste météo de la course, une zone de hautes pressions située au nord de la Nouvelle-Zélande a totalement rebattu les cartes lors des 24 dernières heures de mer et permis aux deux leaders au classement général de fondre sur la tête de course et de même se mêler à la lutte pour la victoire en arrivant en baie d’Hauraki ! « Je n’arrive pas à croire que Dongfeng et MAPFRE soient là, il n’y a pas de justice, ça va être une journée difficile », se désolait mardi matin David Witt, skipper de Team Sun Hung Kai/Scallywag, tandis que sur Turn the Tide on Plastic, la skipper britannique Dee Caffari, directement menacée par le retour des deux leaders au général, riait jaune : « Les bateaux rouges reviennent dans la course, vous allez vous moquer de moi : 140 milles derrière et les voilà… »
Finalement, seul le duo composé de Team AkzoNobel et de Team Sun Hung Kai/Scallywag est parvenu à garder à courte distance les deux bateaux rouges et après un ultime empannage une fois Rangitoto Island laissée à bâbord, c’est le premier qui s’est imposé à 13:17 (heure française, 01:17 mercredi sur place) dans la City of Sails après 20 jours 9 heures 17 minutes et 26 secondes de mer de mer, soit la plus longue étape de la course autour du monde depuis le coup d’envoi à Alicante en octobre. Une première victoire d’étape sur la Volvo Ocean Race pour l’équipage de Simeon Tienpont, à bord duquel on trouve la Française Cécile Laguette, qui aura été l’un des grands animateurs de cette sixième étape, avec une option nord d’entrée qui s’est peu à peu transformée en coup de maître.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, arrivals. 27 February

Jesus Renedo/Volvo Ocean Race


  

« Cela a été du match-race pendant 7000 milles, c’est irréel, a commenté après le passage de la ligne le skipper néerlandais. Je n’ai jamais couru une course comme ça dans ma vie. Nous avons toujours été à vue des autres bateaux, cela s’est joué au coude-à-coude, ils n’ont jamais cessé d’attaquer et nous, nous n’avons jamais cessé de défendre, je suis trop fier de mon équipage, ils n’ont jamais flanché ». A ses côtés, Cécile Laguette, était d’autant plus radieuse qu’elle a vécu dix ans à Auckland, sa deuxième maison : « Je m’étais dit que si je faisais la Volvo et l’étape d’Auckland, c’était déjà génial ; là, non seulement, je fais cette étape, mais en plus je la gagne, c’est énorme ! C’est le fruit d’un long travail qui a super bien payé. Au départ quand on a viré et qu’on s’est séparés de la flotte, on pensait que les autres allaient suivre, ça n’a pas été le cas, on s’est retrouvés cinquièmes, on a ensuite eu un peu de réussite. A la fin, on a un peu pris cher lors des 24 dernières heures : au début de la dernière nuit, on avait encore 30 milles d’avance sur Scallywag et au petit matin, on les a vus revenir à 200 mètres de nous et ça a continué toute la journée ».
A l’arrivée, seulement 2 minutes et 14 secondes séparent le vainqueur de Team Sun Hung Kai/Scallywag - soit l’une des arrivées les plus serrées de l’histoire de la course à Auckland - qui, avec cette deuxième place, confirme sa belle victoire lors de l’étape précédente à Hong Kong. « Notre équipe n’a jamais lâché. Cette fois-ci, nous n’avons pas empoché la victoire, nous avons eu nos chances, mais AzkoNobel était juste un peu trop bon. Mais nous avons fait un long chemin depuis la première étape », s’est réjoui sur le ponton à Auckland David Witt.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, arrivals. 27 February

Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race


 

Troisième, MAPFRE finit à 22 minutes et 12 secondes minutes du vainqueur du jour, un podium quasiment inespéré pour l’équipage espagnol qui aura passé une grande partie de l’étape en queue de peloton à livrer un duel au couteau avec Dongfeng Race Team, quatrième à 2 minutes et 58 secondes du VO65 espagnol. « Cela aura un gros combat jusqu’à la dernière minute, a commenté le skipper de Dongfeng, Charles Caudrelier. Nous avons toujours été ensemble, dans les bons et les mauvais coups. Comme on n’avait pas de météo au départ, il fallait qu’on suive quelqu’un, on a suivi MAPFRE. Malheureusement pour nous, car pour quasiment la première fois depuis le début de la course, ils ont fait un très mauvais choix, si bien qu’on s’est retrouvés derniers avec eux. Et malheureusement, nous sommes arrivés juste derrière lui, c’est encore un point de perdu, c’est dommage ».
Le grand perdant de cette incroyable fin d’étape est finalement Turn the Tide on Pastic qui, après avoir longtemps fait la course dans le bon paquet, a tout perdu à l’arrivée à Auckland, cinquième à 2 minutes et 32 secondes de Dongfeng Race Team. « Ils méritaient mieux, c’est injuste et triste pour eux de terminer cinquièmes, ils auraient même pu gagner, alors que de notre côté, nous avons eu beaucoup de chance de revenir, c’était un peu inespéré, mais c’est la voile », a ajouté Charles Caudrelier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, arrivals. 27 February

Jesus Renedo/Volvo Ocean Race


 

Au classement général, MAPFRE reste leader et grappille un point sur Dongfeng Race Team, tandis Team Sun Hung Kai/Scallywag prend la troisième place.
Le classement de la sixième étape Hong Kong-Auckland :

  1. Team AkzoNobel (Simeon Tienpont) 20 jours 9 heures 17 minutes et 26 secondes
  2. Team Sun Hung Kai/Scallywag (David Witt) à 2’14’’
  3. MAPFRE (Xabi Fernandez) à 22’12’’
  4. Dongfeng Race Team (Charles Caudrelier) à 25’10’’
  5. Turn the Tide on Plastic (Dee Caffari) à 27’42’’
  6. Team Brunel (Bouwe Bekking)

Non partant : Vestas 11th Hour Racing (Charle Enright)
Le classement général de la Volvo Ocean Race (après six étapes) :

  1. MAPFRE 39 points
  2. Dongfeng Race Team 34 points
  3. Team Sun Hung Kai/Scallywag 26 points
  4. Team AkzoNobel 23 points
  5. Vestas 11th Hour Racing 23 points
  6. Team Brunel 20 points
  7. Turn the Tide on Plastic 12 points


_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mer 28 Fév - 5:12

arrivée prévue à 06H08 UTC... ouf.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mer 28 Fév - 6:46

06H02 corrigé...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Ven 2 Mar - 16:15

[size=30]Volvo Ocean Race 2018 : Une première victoire d'étape pour AkzoNobel[/size]

Le finish de cette 6ème étape de la Volvo Ocean Race était plus qu'haletant... Au terme de trois semaines de rebondissements mais aussi de navigation à vue, ce sont cinq bateaux (sur 6 au total) qui ont rallié Auckland en moins d'une demi-heure. Une étape marquée par la première victoire d'étape de Team AkzoNobel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Team AkzoNobel vainqueur de la 6e étape de la Volvo Ocean Race

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Chloé LottretLe 27-02-2018

Un finish de match-racing

Après presque 3 semaines de navigation, la flotte de la Volvo Ocean Race a enfin rallié Auckland. Parti le 7 février 2018 de Hong Kong, ce sont cinq bateaux (sur 6 puisque Vestas 11th Hour Racing n'est pas parti) qui ont franchi la ligne d'arrivée en moins d'une demi-heure ce mardi 27 février (dans la nuit de mardi à mercredi sur place). Un final de match-racing donc, pour la plus longue étape de la course depuis le départ, que l'on n'attendait pas forcément. En effet, l'organisation s'attendait à une arrivée au finish, mais pas forcément à cinq bateaux, dans la mesure où dimanche, MAPFRE et Dongfeng Race Team accusaient 140 milles de retard sur le trio de tête composé de Team AkzoNobel, Team Sun Hung Kai/Scallywag et Turn the Tide on Plastic.
Mais, comme l'avait annoncé Christian Dumard, prévisionniste météo de la course, une zone de hautes pressions située au nord de la Nouvelle-Zélande a totalement rebattu les cartes lors des 24 dernières heures de mer. Une situation permettant aux deux leaders au classement général de rattraper la tête de la flotte pour se battre pour la victoire. 
"Je n'arrive pas à croire que Dongfeng et MAPFRE soient là, il n'y a pas de justice, ça va être une journée difficile", se désolait mardi matin David Witt, skipper de Team Sun Hung Kai/Scallywag, tandis que sur Turn the Tide on Plastic, la skipper britannique Dee Caffari, directement menacée par le retour des deux leaders au général, riait jaune : "Les bateaux rouges reviennent dans la course, vous allez vous moquer de moi : 140 milles derrière et les voilà…"
Finalement, seul le duo composé de Team AkzoNobel et de Team Sun Hung Kai/Scallywag est parvenu à garder à courte distance les deux bateaux rouges et après un ultime empannage une fois Rangitoto Island laissée à bâbord, c'est le premier qui s'est imposé à 13 h 17 (heure française, 1 h 17 mercredi sur place) après 20 jours 9 heures 17 minutes et 26 secondes de mer de mer.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 

Une première victoire d'étape pour Team AkzoNobel

Team AkzoNobel, mené par le skipper Simeon Tienpont, et à bord duquel se trouvait la Française Cécile Laguette aura largement mené la flotte sur cette étape en choisissant une option nord d'entrée qui s'est peu à peu transformée en coup de maître.
"Cela a été du match-race pendant 7000 milles, c'est irréel, a commenté après le passage de la ligne le skipper néerlandais. Je n'ai jamais couru une course comme ça dans ma vie. Nous avons toujours été à vue des autres bateaux, cela s'est joué au coude-à-coude, ils n'ont jamais cessé d'attaquer et nous, nous n'avons jamais cessé de défendre, je suis trop fier de mon équipage, ils n'ont jamais flanché" a indiqué le skipper.
À ses côtés, Cécile Laguette, qui avait résidé dix ans à Auckland, était ravie, comme elle l'explique "Je m’étais dit que si je faisais la Volvo et l'étape d'Auckland, c'était déjà génial ; là, non seulement, je fais cette étape, mais en plus je la gagne, c'est énorme ! C'est le fruit d'un long travail qui a super bien payé. Au départ quand on a viré et qu'on s'est séparés de la flotte, on pensait que les autres allaient suivre, ça n'a pas été le cas, on s'est retrouvés cinquièmes, on a ensuite eu un peu de réussite. À la fin, on a un peu pris cher lors des 24 dernières heures : au début de la dernière nuit, on avait encore 30 milles d'avance sur Scallywag et au petit matin, on les a vus revenir à 200 mètres de nous et ça a continué toute la journée."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Des arrivées dans un mouchoir de poche

À l'arrivée, seulement 2 minutes et 14 secondes séparent le vainqueur de Team Sun Hung Kai/Scallywag — soit l'une des arrivées les plus serrées de l'histoire de la course à Auckland — qui, avec cette deuxième place, confirme sa belle victoire lors de l'étape précédente à Hong Kong. "Notre équipe n'a jamais lâché. Cette fois-ci, nous n'avons pas empoché la victoire, nous avons eu nos chances, mais AzkoNobel était juste un peu trop bon. Mais nous avons fait un long chemin depuis la première étape", s'est réjoui sur le ponton à Auckland David Witt.
MAPFRE, 3e, termine à 22 minutes et 12 secondes minutes du vainqueur du jour. Un podium inespéré pour l'équipage espagnol qui aura passé une grande partie de l'étape en queue de peloton à livrer un duel au couteau avec Dongfeng Race Team, quatrième à 2 minutes et 58 secondes du VO65 espagnol.
"Cela aura un gros combat jusqu'à la dernière minute, a commenté le skipper de Dongfeng, Charles Caudrelier. Nous avons toujours été ensemble, dans les bons et les mauvais coups. Comme on n'avait pas de météo au départ, il fallait qu'on suive quelqu'un, on a suivi MAPFRE. Malheureusement pour nous, car pour quasiment la première fois depuis le début de la course, ils ont fait un très mauvais choix, si bien qu'on s'est retrouvés derniers avec eux. Et malheureusement, nous sommes arrivés juste derrière lui, c'est encore un point de perdu, c'est dommage."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le grand perdant est finalement Turn the Tide on Pastic, qui après avoir longtemps fait partie de du trio de tête a a tout perdu à l'arrivée à Auckland, cinquième à 2 minutes et 32 secondes de Dongfeng Race Team. "Ils méritaient mieux, c'est injuste et triste pour eux de terminer cinquièmes, ils auraient même pu gagner, alors que de notre côté, nous avons eu beaucoup de chance de revenir, c'était un peu inespéré, mais c'est la voile", a ajouté Charles Caudrelier.
Au classement général, MAPFRE reste leader et grappille un point sur Dongfeng Race Team, tandis Team Sun Hung Kai/Scallywag prend la troisième place.

Classement de la sixième étape Hong Kong-Auckland

[list="margin-right: 0px; margin-left: 35px; padding-right: 0px; padding-left: 0px; border: 0px; outline: 0px;"]
[*]Team AkzoNobel (Simeon Tienpont) 20 jours 9 heures 17 minutes et 26 secondes
[*]Team Sun Hung Kai/Scallywag (David Witt) à 2’14’’
[*]MAPFRE (Xabi Fernandez) à 22’12’’
[*]Dongfeng Race Team (Charles Caudrelier) à 25’10’’
[*]Turn the Tide on Plastic (Dee Caffari) à 27’42’’
[*]Team Brunel (Bouwe Bekking)
[/list]
[size]
Non partant : Vestas 11 th Hour Racing (Charle Enright)

Classement général de la Volvo Ocean Race (après six étapes)

[/size][list="margin-right: 0px; margin-left: 35px; padding-right: 0px; padding-left: 0px; border: 0px; outline: 0px;"]
[*]MAPFRE 39 points
[*]Dongfeng Race Team 34 points
[*]Team Sun Hung Kai/Scallywag 26 points
[*]Team AkzoNobel 23 points
[*]Vestas 11th Hour Racing 23 points
[*]Team Brunel 20 points
[*]Turn the Tide on Plastic 12 points
[/list]

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Ven 2 Mar - 16:17


_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Jeu 8 Mar - 15:26

[size=32]Thomas Rouxel rejoint Team Brunel ![/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et de deux ! Le français est de retour pour sa deuxième participation à la Volvo Ocean Race. Membre de Dongfeng Race Team en 2014-15, il est de retour, avec Team Brunel...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Alicante stopover. Start. Photo by Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race. 22 October

Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race

Et de deux ! Le français est de retour pour sa deuxième participation à la Volvo Ocean Race. Membre de Dongfeng Race Team en 2014-15, il est de retour, avec Team Brunel.
Thomas Rouxel participera à la septième étape entre Auckland et Itajaí, avec notamment un passage au coeur du grand sud, avant de franchir le mythique Cap Horn, point de départ de la remontée vers le Brésil. Il remplacera le Belge Louis Balcaen. 
"Ce que j'aime particulièrement sur la Volvo Ocean Race, c'est l'intensité de la course et des régates ! Tout le monde a le même bateau, donc les écarts sont très faibles, du coup l'intensité est vraiment très élevée, ce qui est particulièrement intéressant."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Auckland Stopover. Brunel portraits. 07 March, 2018

Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race



Thomas Rouxel sait parfaitement où il met les pieds... déjà engagé avec l'équipe de Dongfeng Race Team en 2014-15, ce ne sera pas son coup d'essai. Arrivé à Auckland il y a quelques jours, c'est l'équipe néerlandaise de Brunel qu'il rejoint, alors que les résultats ne sont pas à la hauteur de leurs espérences de début de course. Rouxel, grâce à sa participation à la course il y a trois ans, à son expérience de course au large, mais également grâce à ses qualités de barreur, pourrait être un élément clé, pour entamer une remontée au classement du côté néerlandais. 
À son sujet, le skipper Bouwe Bekking déclarait : "Comme prévu, Louis Balcaen est remplacé par Thomas, qui était avec Dongfeng Race Team lors de l'édition précédente, et qui est aussi totalement impliqué avec Gitana. C'est le maxi trimaran à foils, à bord duquel il a participé à la dernière transat Jacques Vabre, aux côtés de Seb Josse ! C'est un mec génial, et on est ravi de l'avoir avec nous." 
Après une fin de parcours difficile, sans avoir été vraiment aidé par les éléments, les néerlandais terminaient la sixième étape en dernière position... Il sont actuellement avant-derniers au classement général (20 points). L'arrivée de Thomas Rouxel devrait apporter une jolie dose de fraîcheur à bord, d'autant plus que le mercato ne s'arrête pas là pour Brunel, puisque Nina Curtis, l'autralienne médaillée d'argent aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, embarquera à la place d'Annie Lush ! 

[table style="font-family: HelveticaNeue-Light, " align= border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width=]
[tr style=][td style="margin: 0px; line-height: 1.3;" colspan="2"][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Thomas Rouxel rejoint Team Brunel - Volvo Ocean Race

Avec une septième étape qui comptera double au classement, la moindre erreur sera impardonable, et il faudra être immédiatement dans le bain, au sein d'un équipage nouveau... 
"L'étape à venir c'est la plus dur, ou en tout cas la plus mythique avec le passage du Cap Horn, c'est sûr qu'il va y avoir des moments désagréables, on va avoir froid, on va être mouillé, il y aura beaucoup de vent. Maintenant c'est ça le challenge, de repousser ses limites et d'aller dans des conditions difficiles comme ça !
On n'avait pas passé le Horn la dernière fois avec Dongfeng parce que le mât s'etait cassé, mais je l'ai passé depuis sur un Jules Verne, dans des conditions particulièrement faciles, donc je croise les doigts pour que ce soit de nouveau le cas, mais il y a peu de chance donc on verra..." 
Partager[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[/td]
[/tr]


[tr style=][td style="margin: 0px; line-height: 1.3;" align="center" bgcolor="#e9e9e8" valign="top"]
Informations utiles : La Volvo Ocean Race
La Volvo Ocean Race est le marathon océanique ultime. Cette course légendaire oppose depuis 1973 les meilleurs marins du monde sur les mers les plus difficiles de la planète. La prochaine édition partira d’Alicante en Espagne en octobre 2017 pour se terminer à La Haye aux Pays-Bas en juin 2018, avec une traversée de quatre océans et une présence dans 12 grandes villes réparties sur les six continents. La Volvo Ocean Race 2017-18 couvrira une distance totale d’environ 45 000 milles nautiques, soit la plus longue depuis sa création, avec trois fois plus de route dans les Mers du Sud que sur l’édition précédente.
La Volvo Ocean Race est le partenariat phare du Groupe Volvo et de Volvo Car Group depuis le rachat de la course en 1999.
Le développement durable dans la Volvo Ocean Race
Le programme de développement durable de la Volvo Ocean Race, ensemble avec nos partenaires 11th Hour Racing, la Mirpuri Foundation et les autres principaux partenaires Volvo, AkzoNobel, Ocean Family Foundation, Stena Recycling et Bluewater se mobilisent pour empêcher la pollution plastique dans nos Océans en maximisant notre impact dans chaque ville étape, en minimisant l'empreinte de nos villages de course, et en inspirant les visiteurs, afin de pouvoir laisser un héritage positif pour la santé future de nos Océans. Le programme est fier de supporter la campagne Clean Seas 'Océans Propres' des Nations Unies.
Pour d'avantage d'informations, visitez : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Contribuez à votre niveau, et aidez à inverser la tendance, engagez vous ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[/td]
[/tr]

[/table]

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Sam 10 Mar - 10:25

[size=32]Dongfeng Race Team vainqueur d’une In-Port Race renversante à Auckland[/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La New Zealand Herald In-Port Race, disputée samedi à Auckland, a donné lieu à une course à rebondissements qui aura tenu en haleine les milliers de Néo-Zélandais venus y assister : mal parti après avoir été sorti de la ligne, Dongfeng Race Team a finalement réussi à l’emporter devant team AkzoNobel et MAPFRE, qui reste en tête au classement général des In-Port Series.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Auckland Stopover. The New Zealand Herald In-Port Race. 10 March, 2018.

Jesus Renedo/Volvo Ocean Race

Les amateurs de suspense y ont trouvé leur compte ! La New Zealand Herald In-Port Race d’Auckland, sixième In-Port Race depuis le coup d’envoi en octobre de la Volvo Ocean Race, s’est en effet avérée riche en rebondissements, rendus possibles par une météo capricieuse sur le plan d’eau de Waitemata Harbour, avec certes un grand soleil et une température idéale (22 degrés), mais également un vent particulièrement changeant qui a fait passer les sept équipages (Vestas 11th Hour Racing était de retour sur la course) par toutes les émotions.
Notamment celui de Dongfeng Race Team qui, en une petite heure, aura connu des bas puis des hauts pour finalement s’imposer devant Team AkzoNobel et MAPFRE et signer sa troisième victoire dans l’exercice. Le départ aura en effet été très défavorable à l’équipage de Charles Caudrelier qui, comme AkzoNobel et Turn the Tide on Plastic, s’est fait piéger par le héros local, Peter Burling, le vainqueur kiwi de la Coupe de l’America parvenant à la barre de Team Brunel à sortir les trois bateaux de la ligne. Ces derniers en étaient quittes pour un demi-tour et un nouveau passage de ligne, c’est donc en queue de flotte qu’ils attaquaient la régate.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Auckland Stopover. The New Zealand Herald In-Port Race. 10 March, 2018.

Jesus Renedo/Volvo Ocean Race



Dans des conditions « normales », cela aurait dû être rédhibitoire, mais au cours d’un premier bord perturbé par un vent capricieux, cela s’est finalement avéré un avantage ! Car les deux bateaux les mieux partis sur la ligne, dans l'ordre, MAPFRE et Sun Hung Kai-Scallywag, se sont retrouvés complètement « collés » dans une zone sans vent, permettant à leurs poursuivants de les contourner et de leur ravir le leadership, avec team AkzoNobel, Vestas 11th Hour Racing et Dongfeng Race Team en tête à la première bouée. A la seconde, le trio se transformait en duo avec AkzoNobel devant Dongfeng Race Team, ce dernier s’emparant à la suivante des commandes des opérations pour ne plus les lâcher. Dongfeng Race Team s’imposait finalement au bout de 52 minutes et 29 secondes, avec 1 minute 10 secondes d’avance sur l’équipage néerlandais et 4 minutes 14 secondes sur MAPFRE.
A l’arrivée, Charles Caudrelier se montrait forcément heureux de ce nouveau succès, conscient cependant d’avoir bénéficié d’un petit coup de pouce de la météo locale : « Ça a été une course très compliquée, très serrée. On a pris un départ terrible, mais il s’est passé tellement de choses sur le premier bord qu'il n'était finalement pas si payant d'être en tête à indiquer aux autres où se trouvaient les trous de vent. Nous avons été capables d'analyser cela assez vite et de naviguer autour du groupe de leaders pour revenir dans le match. Nous nous sommes vraiment appliqués sur notre vitesse et nous avons réussi à revenir lentement... mais sûrement. C’est une belle victoire d’équipe, très bonne pour le moral ! »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Auckland Stopover. The New Zealand Herald In-Port Race. 10 March

Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race



Deuxième, Team AkZoNobel obtient son meilleur résultat dans l’exercice depuis le départ de la Volvo Ocean Race, confirmant sa belle victoire d’étape à Auckland. « C’était une de ces courses où les conditions sont tellement changeantes que tu dois juste te concentrer sur le fait de tirer le meilleur profit du vent que tu as sur l’instant. Nous avons pris beaucoup de risques pour prendre un bon départ, ça n’a pas marché, mais par la suite, quand le vent est tombé, nous avons été capables de contourner les autres », a commenté le barreur danois de l’équipage néerlandais, Nicolai Sehested, tandis qu’à ses côtés, Chris Nicholson a ajouté : « Prendre la deuxième place est vraiment un bon résultat si l’on regarde où nous étions au départ, nous sommes très heureux d’être une nouvelle fois sur le podium ».
Troisième, MAPFRE est finalement parvenu à limiter la casse, et si ce résultat est le moins bon pour le team espagnol en six manches (deux victoires, trois deuxièmes places jusque-là), il lui permet de conserver la tête du classement général des In-Port Series (qui, rappelons-le, servira à départager des équipes éventuellement à égalité au classement général de la Volvo Ocean Race), avec trois points d’avance sur Dongfeng Race Team et dix sur team AkzoNobel.
Prochain rendez-vous : dimanche prochain, toujours à Auckland, pour le départ de la septième étape, l’étape du Pacifique à destination d’Itajai (Brésil), qui sera particulièrement importante puisqu’elle comptera double en points avec en outre un point de bonus à prendre pour le leader au Cap Horn !
Le classement de la New Zealand Herald In-Port Race d’Auckland :
1. Dongfeng Race Team (Charles Caudrelier) 52 minutes et 29 secondes
2. team AkzoNobel (Simeon Tienpont) à 1’10’’
3. MAPFRE (Xabi Fernandez) à 4’14’’ 
4. Vestas 11th Hour Racing (Charlie Enright) à 6’40’’
5. Team Brunel (Bouwe Bekking) à 7’19’’
6. Sun Hung Kai/Scallywag (David Witt) à 7’22’’
7. Turn the Tide on Plastic (Dee Caffari) à 8’25’’


Le classement général des In-Port Race Series :

1. MAPFRE 37 points
2. Dongfeng Race Team 34 points
3. team AkzoNobel 27 points
4. Team Brunel 26 points
5. Vestas 11th Hour Racing 16 points
6. Sun Hung Kai/Scallywag 15 points
7. Turn the Tide on Plastic 11 points 

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
fishandfrog
Navy Seal
Navy Seal
avatar

Messages : 1776
Date d'inscription : 30/01/2014
Age : 66
Localisation : Neuilly sur Seine (92200)

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Sam 10 Mar - 12:08

Salut Didier merci pour les infos réelles ...........bon week end

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
Revenir en haut Aller en bas
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Lun 19 Mar - 18:00

Dani : +1 H30 ???  content2 content2 content2 content2 content2   le règlement, c'est le règlement... hein chef ? 


_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Pollux2229
Ô Très Grand Chef Vénéré
Ô Très Grand Chef Vénéré
avatar

Messages : 14339
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 58
Localisation : Village d'irréductibles gaulois.

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Lun 19 Mar - 19:52

Ouais c est qui le chef de département abord

_________________________________________________
" Potius  Mori Quam Feodari ".."La mort plutot que le déshonneur......"... "Kentoc'h mervel eget bezañ saotret"..
"tant qu'on  aura des bars, on aura des héros" Soldat Louis
Revenir en haut Aller en bas
http://voiles-races.forumgratuit.org
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mar 20 Mar - 16:49

[size=32]Veillée d’armes[/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Partis dimanche d’Auckland à destination d’Itajai pour la septième étape de la Volvo Ocean Race, les sept VO65 font route plein sud vers la zone d’exclusion des glaces. Dans ces conditions où la stratégie est moins importante que la vitesse, la flotte reste très compacte, avec les sept bateaux en moins de 15 milles mardi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 04 on board Dongfeng. Carolijn Brouwer triming the main sheet. 19 March, 2018.

Martin Keruzore/Volvo Ocean Race

« Pour les trois premiers jours, c’est assez simple, il faut faire cap au sud vers la zone d’exclusion des glaces et contourner les hautes pressions ».En une phrase lundi, Kevin Escoffier, l’un des équipiers de Dongfeng Race Team, a parfaitement résumé le début de la septième étape de la Volvo Ocean Race entre Auckland et Itajai. Après avoir enroulé au bout de 24 heures de course East Cape, pointe la plus orientale de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande, les sept VO65 font en effet depuis lundi route au sud-sud-est, contraints de contourner par l’ouest une zone de hautes pressions assez stationnaire qui leur bloque la route directe vers le Cap Horn.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 3 on board Sun Hung Kai/Scallywag. Tom Braidwood having way too much fun. 19 March, 2018.

Konrad Frost/Volvo Ocean Race



Autant dire que ce début d’étape se résume pour l’instant à une course de vitesse où, à 20-23 nœuds dans une bonne brise de nord-est d’une vingtaine de nœuds, chaque équipage se montre particulièrement attentif aux réglages, mais également aux positions, la plupart du temps visibles à l’AIS, des petits camarades. Si la tentation existe de faire un peu moins de route et de « couper le formage », le risque de se brûler les ailes en se rapprochant trop de la bulle anticyclonique fait que pour l’instant, les décalages de positionnement restent peu importants entre les bateaux.
Ce mardi à la mi-journée (UTC), les sept bateaux, emmenés par Vestas 11th Hour Racing, qui signe son retour sur la course après avoir manqué la sixième étape, se tenaient en moins de 15 milles, seul Team Sun Hung Kai/Scallywag, qui fermait la marche, semblant tenté, pour combler son retard, de faire au plus court.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 03 on board Vestas 11th Hour. 19 March, 2018. Hannah Diamond grinding while Nick is trimming under the hatch.

Jeremie Lecaudey/Volvo Ocean Race



A bord, où les températures de l’air et de l’eau sont en chute libre et les sessions sur le pont particulièrement humides dans les conditions rapides de reaching, tous vivent une sorte de veillée d’armes avant le début des choses vraiment sérieuses. Il s’agira dans un premier temps de choisir le bon point d’empannage, avant de se glisser cap à l’ouest dans un étroit couloir entre le sud de la bulle anticyclonique et la zone d’exclusion des glaces, située par 55° de latitude Sud, dans laquelle il est interdit de pénétrer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 3 on board Sun Hung Kai/Scallywag. Alex Gough and Trystan Seal wind on the headsail. 19 March, 2018.

Konrad Frost/Volvo Ocean Race



La flotte entrera alors véritablement en mode Grand Sud avec du vent fort, du froid et de la houle. « Un front va passer devant nous, puis ça va devenir complètement différent avec un nouveau front qui s’annonce assez venté. Donc nous devons dormir et nous reposer pour être prêts pour cette partie de la course, parce que quand tu as beaucoup de vent pendant longtemps et beaucoup d’empannages à faire, tu deviens assez vite fatigué », prévient Kevin Escoffier, qui a déjà vécu cette étape du Pacifique lors de la dernière Volvo Ocean Race sur Dongfeng. Une étape qui, rappelons-le, est capitale puisqu’elle compte double en points et attribue un point de bonus au premier qui franchira le Cap Horn dans une dizaine de jours.


Étape 7 
Auckland to Itajaí
20 mars 2018
Positions à : 13:00 UTC
DTL nmGAIN_LOSSSTATUSSPEED ktCOURSETWS ktTWDDTF nm
1VS110.000.00RAC15.2134º18.316º5948.05
2MAPF0.560.22RAC18.1157º17.023º5948.61
3AKZO2.861.78RAC16.4150º18.030º5950.91
4TBRU6.10[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 0.82RAC20.1144º19.315º5954.15
5DFRT6.47[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 1.43RAC16.2153º15.528º5954.52
6TTOP9.12[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 3.20RAC17.6153º20.024º5957.17
7SHKS13.808.99RAC16.7144º17.333º5961.85

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Ven 23 Mar - 16:56

[size=32]Avantage MAPFRE dans « une étape d’anthologie »[/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après presque six jours sur la septième étape de la Volvo Ocean Race, la flotte des sept Volvo Ocean 65 évolue désormais dans des conditions typiques du Grand Sud, à savoir grosse mer, froid et vents de plus en plus soutenus...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 06 on board MAPFRE, Guillermo Altadill steering at the sunset. 23 March, 2018.

Ugo Fonolla/Volvo Ocean Race

Après presque six jours sur la septième étape de la Volvo Ocean Race, la flotte des sept Volvo Ocean 65 évolue désormais dans des conditions typiques du Grand Sud, à savoir grosse mer, froid et vents de plus en plus soutenus. Vendredi, au prix de nombreux empannages, l’équipage de MAPFRE s’est emparé des commandes de la course.
Cette fois, c’est bien le Grand Sud ! Après un début de septième étape rapide et humide, mais dans des conditions maniables, les choses sérieuses ont réellement débuté dans la nuit de jeudi à vendredi avec le passage express sur la flotte d’un front assez violent qui a entraîné derrière lui son lot de vents soutenus de sud-ouest, de houle impressionnante et surtout de froid, l’ennemi, avec l’humidité, des marins dans ces contrées.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 07 on board Dongfeng. Snow on deck today in the southern ocean. 22 March, 2018.

Martin Keruzore/Volvo Ocean Race




« Ce sont les pires conditions dans le Sud : l’eau est froide, la nuit noire, l’air dense, il y a de plus en plus de vent et on est loin de tout en cas de problème », a ainsi commenté l’Anglo-Australien Jack Bouttell à bord de Dongfeng Race Team.
Dans ces conditions, les équipages font preuve d’une vigilance accrue lorsqu’il s’agit d’aller manœuvrer sur le pont : « Chacun à bord est dans un état d’esprit sensiblement différent quand il s’agit de manœuvrer parce que c’est plus dangereux. C’est très facile de se blesser, il faut vraiment faire attention à soi et être très conscient des risques. On essaie de faire notre travail le plus rapidement possible, mais il faut faire attention et le barreur essaie de prendre les vagues les moins grosses possible », poursuit Jack Bouttell, qui s’est lui-même blessé au bras alors qu’il se trouvait sur la bôme.
Stratégiquement, le jeu consiste pour l’instant à flirter avec la limite de la zone d’exclusion des glaces, cap à l’est, ce qui implique d’incessants réglages et beaucoup d’empannages pour tenter en permanence de naviguer avec le meilleur angle possible. A ce jeu-là, Mapfre s’est montré le plus costaud, enchaînant huit empannages en 24 heures entre jeudi et vendredi, plus que le reste de la flotte, une stratégie usante mais payante, puisque les hommes et femmes de Xabi Fernandez mènent la flotte ce vendredi. « Je pense que nous nous sommes plutôt bien positionnés, les plus au sud et les plus à l’est de la flotte. C’est bien d’être devant, même si ça reste très serré, on verra quelles seront les positions après la prochaine nuit », a commenté le skipper espagnol.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 03 on board MAPFRE, Xabi Fernandez trimming. 19 March, 2018.

Ugo Fonolla/Volvo Ocean Race




La régate reste en effet très serrée, avec six bateaux en 20 milles, seul Team Sun Hung Kai/Scallywag étant décroché, à près de 100 milles du leader vendredi après-midi. « Toute chance de s’émerveiller sur la solitude et les immenses étendues du Grand Sud ont été battues en brèche lorsque nous avons longé la limite des glaces, avec les deux bateaux rouges proches de nous, ça ressemble à une course dans le Solent dans l’un des endroits les plus reculés de la terre », s’en est amusé Simon Fisher, le navigateur britannique de Vestas 11th Hour Racing. Avant d’ajouter, à l’évocation des prochains jours qui s’annoncent très musclés, dans 35-40 nœuds de vent minimum : « Jusqu’ici les conditions ont été plutôt plaisantes, on avait l’impression d’être dans le warm up. Le passage du front la nuit dernière marque le début d’une série de dépressions qui vont nous propulser vers le Horn. Dans les jours qui viennent, nous allons rencontrer des conditions difficiles, de grosses mers avec beaucoup d’empannages à faire le long de la limite des glaces, il semble que nous soyons partis pour une semaine chargée ! ».
A bord de team AkzoNobel, Chris Nicholson a ajouté : « Notre objectif est de traverser cette zone en assurant notre sécurité, avec le bateau en un seul morceau. Ce n'est pas une mince affaire. Une semaine (au moins) dans 30 à 40 nœuds de vent dans le Grand Sud, c’est tout simplement énorme ! »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 4 on board AkzoNobel. 21 March, 2018.

James Blake/Volvo Ocean Race




Pour favoriser le jeu stratégique et en raison des conditions particulièrement musclées attendues - mais également parce que le positionnement actuel des glaces le permet -, la direction de course a d’ailleurs annoncé aux équipages un abaissement plus sud de la zone d’exclusion, une nouvelle bien accueillie par Dee Caffari, skipper de Turn the Tide on Plastic : « Ça nous donne des options dans le gros temps qui nous attend, c’est une bonne chose ». Bref, à bord des sept Volvo Ocean 65, les 64 marins s’apprêtent à vivre le Grand Sud comme il est écrit dans les livres et raconté par les anciens, « ça va sûrement être une étape d'anthologie », conclut Charles Caudrelier, skipper de Dongfeng Race Team.
PS : ne manquez pas le dernier épisode de la Volvo Ocean Race [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] :

[table style="font-family: HelveticaNeue-Light, " align= border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width=]
[tr style=][td style="margin: 0px; line-height: 1.3;" colspan="2"][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[/td]
[/tr]

[/table]

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mar 27 Mar - 14:03

[size=32]Nouvelles de Richard Brisius, président de la Volvo Ocean Race, concernant le membre d’équipage de Sun Hung Kai Scallywag, John Fisher :[/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 01, Alicante to Lisbon, day 06, morning on board Sun Hung Kai/Scallywag. morning, fast sailing in light winds. 27 October, 2017

Jeremie Lecaudey/Volvo Ocean Race

Ce matin, je suis extrêmement attristé de vous informer qu’un de nos marins, John Fisher, de l’équipe Sun Hung Kai Scallywag, est maintenant présumé avoir été perdu en mer. 
Cela est déchirant pour nous tous. En tant que marins et organisateurs de la course, perdre un membre d’équipage en mer est une tragédie à laquelle nous ne voulons jamais songer. Nous sommes ravagés, et toutes nos pensées sont avec la famille de John, ses amis, et ses coéquipiers. 
Hier, juste après 13h00 UTC, la direction de course de la Volvo Ocean Race a été informée d’un accident impliquant un homme à la mer sur Sun Hung Kai Scallywag. 
Nous avons immédiatement pris contact avec l’équipe ainsi que le Centre de Coordination et de Sauvetage Maritime, qui a localisé un navire et l’a dérouté vers la zone. Mais à ces vitesses, cela reste à plus d’une journée de navigation. 
Avec le reste de la flotte de la Volvo Ocean Race à environ 200 milles nautiques sous le vent, leur faire faire demi-tour pour porter assistance, dans des conditions violentes voire de tempête, n’était pas une option viable. 
L’équipe de Sun Hung Kai Scallywag a mené des recherches pendant plusieurs heures, dans des conditions très difficiles, mais a été incapable de retrouver son coéquipier. 
Tenant compte de la température de l’eau et d’un état de la mer extrême, ainsi que du temps écoulé depuis qu’il est passé par-dessus bord, nous devons maintenant présumer que John a été perdu en mer. 
Tous, ici à la Volvo Ocean Race, envoyons nos sincères condoléances à la famille de John, à ses amis, et ses coéquipiers ; nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir afin de leur apporter notre soutien en ces temps très difficiles. 
L’équipe de Sun Hung Kai Scallywag se dirige à présent en direction du Nord-Est. 
Ils sont actuellement dans une position difficile - avec une météo qui se détériore, et qui devrait empirer au cours de la journée. 
L'équipage est, bien sûr, émotionnellement et physiquement dévasté après ce qu'ils viennent de vivre.
Notre unique focus est de fournir tout le support et l’assistance possible à l’équipe. 
Nous sommes certains qu’il y aura beaucoup de questions sur la perte d’un de nos marins en mer hier. 
Nous pourrons y répondre, une fois que l’équipe sera interrogée. 
Aujourd’hui, nos pensées et prières vont à la famille de John, et à toute l’équipe de Scallywag. 

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Pollux2229
Ô Très Grand Chef Vénéré
Ô Très Grand Chef Vénéré
avatar

Messages : 14339
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 58
Localisation : Village d'irréductibles gaulois.

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mar 27 Mar - 14:58

pale pale pale pale pale pale pale pale bouche une véritable tragédie.......[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________________________________________
" Potius  Mori Quam Feodari ".."La mort plutot que le déshonneur......"... "Kentoc'h mervel eget bezañ saotret"..
"tant qu'on  aura des bars, on aura des héros" Soldat Louis
Revenir en haut Aller en bas
http://voiles-races.forumgratuit.org
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Jeu 29 Mar - 17:39

[size=32]Team Brunel premier au passage du Cap Horn[/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après une des étapes les plus difficiles dans l'histoire de la Volvo Ocean Race, la flotte arrive au Cap Horn, lieu de transition vers l'Océan Atlantique...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai. Around Cape Horn. 30 March

Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race

Le skipper, Bouwe Bekking, et le navigateur, Andrew Cape ont usé de leur expérience pour franchir le Cap Horn en tête, à bord de Team Brunel.
Bekking et son équipage ont passé le fameux Cap Horn à 13:01 UTC (provisoire) ce jeudi, et remportent donc un point bonus au classement général.
Mais même avec ce succès au passage dans l'Atlantique, Bouwe Bekking affirmait que la joie à bord lors de l'approche du Horn était contenue.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 13 on board Dongfeng. 28 March, 2018.

Martin Keruzore/Volvo Ocean Race


 

"L'équipage est très, très fatigué," écrivait-il jeudi. "Même si on est en tête, il n'y a pas de sentiment de 'hourra' à bord... La perte de John est bien plus présente que ce que l'on imagine : je pense à lui plusieurs fois toutes les heures."
Il n'est pas tout seul. Tandis que les marins continuent de digérer la nouvelle concernant la perte de John Fisher, l'impact de celle ci persiste toujours.
"Cette étape a emporté un homme bon," déclarait Chris Nicholson, à bord de team AkzoNobel. "Nous avons tous été profondément affectés, et offrons nos pensées à sa famille et ses amis."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 11 on board MAPFRE, Aerial shot, the crew were peeling with 35-40 kts of wind, 28 March, 2018.

Ugo Fonolla/Volvo Ocean Race


  

À la poursuite de Team Brunel au Cap Horn, on trouve un groupe de cinq bateaux, menés par Vestas 11th Hour Racing.
"Je peux parler pour tout le monde à bord pour affirmer qu'on est très, très impatient d'y arriver," confiait le navigateur Simon Fisher.
"C'est le plus difficile de tous les Cap, et cela a probablement été une des plus difficiles étapes du grand Sud. C'est ma cinquième course, et je ne me souviens d'aucune aussi compliquée. Comme d'habitude, ça souffle à 35-40 noeuds, donc vraiment, on n'a eu aucun répit durant toute cette dernière semaine...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 12 on board Vestas 11th Hour. 28 March, 2018. Mark Towill.

Jeremie Lecaudey/Volvo Ocean Race


  

"Nous sommes en train de faire le point, sur la signification de passer le Cap Horn mais aussi de faire une pause en pensant à John, et aux équipiers de Scallywag, qui ont traversé des moments terribles. Ce sera l'occasion de leur rendre hommage, à tous."
Dee Caffari a, quant à elle, embarqué un équipage majoritairement jeune dans le grand Sud, et aujourd'hui, elle est toujours à la poursuite

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Ven 30 Mar - 7:45

[size=32]Dongfeng Race Team a passé le Cap Horn en troisième position.[/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après Team Brunel et Vestas 11th Hour Racing, l’équipage de Dongfeng Race Team franchissait le fameux Cap Horn ce jeudi, à 15h45 UTC.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 14 on board Dongfeng. 29 March, 2018.

Martin Keruzore/Volvo Ocean Race

Après Team Brunel à 13h01 (UTC) et Vestas 11th Hour Racing à 15h01, le bateau de Dongfeng Race Team mené par le français Charles Caudrelier a franchi le fameux Cap Horn à 15h45 ce jeudi, devant team AkzoNobel (17h22) et Turn the Tide on Plastic (17h35). 
[ Les Espagnols de MAPFRE ont, quant à eux, suspendu la course, pour réparer. A 2000 milles de l'arrivée à Itajaí, Xabi Fernández a pris la décision à 18:32:20 UTC de suspendre la course pour réparer leur rail de grand voile ainsi que la grand voile. Trois membres de l'équipe à terre de MAPFRE sont sur zone pour assister l'équipage. Selon les règles de la Volvo Ocean Race, une équipe peut suspendre la course, utiliser son moteur et recevoir une assistance ou recevoir des équipements pour effectuer des réparations. L'impact d'une telle décision est que la situation 'course suspendue' prend effet pour un minimum de 12 heures, et que le bateau doit retourner au même endroit que là où il s'est arrêté. En tenant compte de la vitesse des autres bateaux, cela pourrait avoir des conséquences importantes au classement. ] 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 14 on board Dongfeng. First Cape Horn for our navigator, Pascal Bidegorry. 29 March, 2018.

Martin Keruzore/Volvo Ocean Race



C’est un moment unique, convoité, qui marque et fascine ; un point de passage aussi redouté que vecteur de délivrance pour les marins, c’est un lieu quasi sacré, par 55 degrés Sud où deux Océans se rencontrent. Une poignée seulement l’ont déjà passé, et ce soir, nombreux sont les néo Cap-Horniers.  
À bord du bateau cosmopolite de Dongfeng Race Team (CHI, FRA, NL, NZL, AUS), plusieurs marins viennent de franchir le Cap Horn, aussi appelé ‘Cap Dur’ pour la première fois. Parmi eux, Pascal Bidégorry (qui en était à sa troisième tentative), Marie Riou, l'Australo-britannique Jackson Bouttell, ainsi que Horace. Le jeune navigateur de 26 ans est l’un des rares marins chinois à s’être aventuré au niveau de ces latitudes les plus Sud, qui peut maintenant se revendiquer Cap-Hornier. 
Bien que cela reste un instant mythique de la Volvo Ocean Race, qui marque à jamais les marins, le moral des 9 hommes et femmes à bord Dongfeng Race Team et des 5 autres bateaux qui ont franchi le Cap Horn cet après-midi était particulièrement affecté par l’accident terrible de lundi, avec la disparition de John Fisher.
C’est un Charles Caudrelier aussi ému que touchant qui décrivait l’atmosphère et le ressenti à bord de Dongfeng Race Team cet après-midi : 
Passer le Cap Horn est censé être une fête à bord, maintenant elle est gâchée par cette histoire terrible qui fait partie de la vie de marin. Comme en montagne, les gens qui font de la haute montagne connaissent les risques. C’est beaucoup moins fréquent en mer alors nous sommes beaucoup plus choqués. C’est un soulagement d’avoir passé le Cap Horn avec le bateau en bon état et tout l’équipage à bord. Évidemment, nous pensons beaucoup à David (Witt) et à son team et tout spécialement à la famille de John Fisher car on ne vient pas là pour ça. Sur la Volvo Ocean Race on voit toutes les familles, tous les enfants et on ne peut pas s’imaginer à leur place… d’un bateau qui arrive au port sans le papa, c’est terrible.” 
Tout est dit. 

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Sam 31 Mar - 4:50

[size=32]Vestas 11th Hour Racing a démâté, l'équipage est sain et sauf[/size]
Vestas 11th Hour Racing a démâté lors de la septième étape de la Volvo Ocean Race.
L'équipage est sain et sauf, et n'est pas en danger.
L'équipe a subis le démâtage à 15:59 UTC, et la direction de course en a été informée à 16:15 UTC ce vendredi après-midi.
L'équipage a été forcé de larguer le mât afin d'éviter tous dégâts supplémentaires au niveau de la coque.
Le bateau est à environ 100 milles au Sud-Est des Falkland, et était au moteur à 19:00 UTC, en direction du territoire britannique.
Au moment du démâtage, Vestas 11th Hour Racing naviguait à une vitesse de 25 à 30 noeuds, avec une houle de 3 mètres.
Les autres bateaux de la flotte sont aux alentours, et on été informés de la situation afin de leur porter assistance si nécessaire.
Le Centre de Coordination de Sauvetage Maritime a été informé de la situation. L'équipage ne prévoit de recevoir aucune assistance extérieure pour rejoindre les îles Flakland.

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mar 3 Avr - 4:57

[size=32]Brunel-Dongfeng, la lutte finale[/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La septième étape de la Volvo Ocean Race, partie le 18 mars d’Auckland, est proche de son épilogue, puisque le vainqueur sera sans doute connu mardi après-midi. A 24 heures de l’arrivée, Team Brunel et Dongfeng Race Team sont à la lutte pour une première victoire d’étape.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Charles Caudrelier - Volvo Ocean Race

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Sauf nouveau rebondissement, Itajai devrait accueillir mardi après-midi (UTC) un nouveau vainqueur d’étape sur la Volvo Ocean Race, puisque, après Vestas 11th Hour Racing à Lisbonne, MAPFRE au Cap et à Melbourne, Sun Hung Kai/Scallywag à Hongkong et team AkzoNobel à Auckland, la victoire sur la septième étape partie le 18 mars d’Auckland devrait se jouer entre Team Brunel et Dongfeng Race Team. A moins de 400 milles de l’arrivée lundi, les deux bateaux n’étaient séparés que de 5 milles, ce qui laissait augurer d’une arrivée au couteau. En tête une grande partie de l’étape, passé le premier au Cap Horn, Team Brunel peut-il tout perdre sur les 24 dernières heures de course ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 12 on board Brunel. Bouwe Bekking, last day in the Southern Ocean in a big sea state. 28 March, 2018.

Yann Riou/Volvo Ocean Race



Le skipper néerlandais Bouwe Bekking, qui dispute sa huitième Volvo Ocean, a trop d’expérience pour écarter ce scénario qui serait bien cruel pour son équipage. « La bonne nouvelle, c’est que nous avalons rapidement les milles vers l’arrivée : sur les cinq dernières heures, nous sommes à 24 nœuds de moyenne, a-t-il confié lundi matin. Dans ces conditions, tu penses que tu fais de gros gains, mais non, juste deux milles sur Dongfeng. Ils poussent dur, conscients de la très importante différence qu’offrent les trois points supplémentaires au vainqueur de l’étape (un point de bonus et une étape qui compte double, NDLR). On aurait pu croire que nous avions une confortable avance, mais l’élastique s’est retendu et en fait, il n’existe plus, les routages nous font arriver dans la même minute ! Ça va être une bataille entre le bus jaune et le bus rouge pendant les 36 prochaines heures ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 16 on board Dongfeng. Marie Riou smelling the caipirinha. 31 March, 2018.

Martin Keruzore/Volvo Ocean Race



Sur le bus rouge en question, le moral est regonflé à bloc, avec la perspective de grappiller de précieux points au général par rapport à MAPFRE, voire de passer en tête, mais le skipper de Dongfeng Race Team, Charles Caudrelier, sait aussi - et il est bien placé pour le savoir, puisqu’il avait démâté sur cette étape lors de la dernière édition de la Volvo Ocean Race -, qu’il faut d’abord penser à arriver : « On peut encore se battre pour la victoire, c’est plutôt une bonne nouvelle. Comme il y a un gros trou derrière, puisque les autres se sont fait enfermer par l’anticyclone, on peut attaquer. Maintenant, il ne faut pas oublier que le bateau et les hommes sont fatigués, la plus grosse bêtise qu’on pourrait faire est d’être trop gourmands et d’attaquer trop demain où il va y avoir beaucoup de vent. Il faut qu’on fasse la bonne balance, on va essayer de naviguer intelligemment et prudemment ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 16 on board Dongfeng. The sea temperature is now over 10 degrees and it's a pleasure to enjoy some action on deck. 31 March, 2018.

Martin Keruzore/Volvo Ocean Race



Derrière le duo de tête, le trou est fait, puisque team AkzoNobel, ralenti lundi par un problème au niveau du puits de quille qui a obligé le Néo-Zélandais Brad Farrand à plonger sous le bateau pour mesurer l’étendue des dégâts, est désormais à plus de 200 milles, tandis que MAPFRE et Turn the Tide on Plastic, obligés de s’arrêter après le Cap Horn, les Espagnols à cause d’une avarie du rail de grand-voile, les Britanniques pour un problème de barre de flèche, se sont fait happer par un anticyclone qui annihile toute chance de revenir sur la tête de flotte. Pour MAPFRE, l’enjeu est de limiter la casse au maximum par rapport à Dongfeng Race Team, donc de tenter de dépasser Turn the Tide on Plastic d’ici l’arrivée à Itajai. « Nous continuons à nous battre pour grappiller une place, donc nous gardons notre motivation pour naviguer proprement », a commenté le skipper Xabi Fernandez, toujours positif.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 15 on board MAPFRE, drone shot with the main sail repaired, 01 April, 2018.

Ugo Fonolla/Volvo Ocean Race



Du côté des autres bateaux, Vestas 11th Hour Racing, qui a démâté vendredi, est aux Falklands à la recherche de solutions logistiques pour remonter le bateau au Brésil, tandis que Sun Hung Kai/Scallywag, endeuillé par la disparition de John Fisher, est sur le point d’arriver au Chili.

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mar 3 Avr - 8:37

Arrivée dans le peloton...  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mer 4 Avr - 4:52

[size=32]Team Brunel a tenu bon ![/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un nouveau vainqueur d’étape sur la Volvo Ocean Race ! Après un peu plus de 16 jours et demi de mer, Team Brunel a remporté mardi la septième étape de la course autour du monde en équipage entre Auckland et Itajai (Brésil). L’équipage mené par l’expérimenté Néerlandais Bouwe Bekking, que le Français Thomas Rouxel avait intégré pour cette étape, est parvenu à résister au retour de Dongfeng Race Team qui termine deuxième et va réaliser une excellente opération au classement général.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai. Arrivals. 03 April

Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race

Au terme d’une étape d’une incroyable intensité de 7600 milles - sans doute l’une des plus difficiles de l’histoire de la Volvo Ocean Race - qui se sera courue dans sa quasi-totalité dans des conditions de vent et de mer particulièrement soutenues, Team Brunel et Dongfeng Race Team ont eu le droit mardi à une arrivée sous le soleil et sur une mer légèrement clapoteuse, tout juste balayée par un vent évanescent de nord nord-est d’une petite poignée de nœuds. Résultat : la progression vers la ligne d’arrivée mouillée devant la Marina d’Itajai s’est faite au petit trot et à vue entre les deux bateaux qui, depuis le Cap Horn, à la faveur d’options bien senties mais aussi des avaries subies par leurs concurrents, avaient réussi à fausser compagnie à ces derniers pour s’offrir un finish au couteau.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai. Arrivals. 03 April

Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race



Parvenu à prendre les commandes de la course une semaine après le départ d’Auckland grâce à une option nord dans le Pacifique bien vue par le navigateur Andrew Cape qui lui a permis par la suite de franchir le Cap Horn en tête et donc d’empocher le point de bonus promis au premier à basculer en Atlantique Sud, Team Brunel a finalement résisté au retour de Dongfeng Race Team qu’il a contrôlé en approche d’Itajai avant de couper la ligne à 14:45:18 (UTC, 16:45:18 heure française) après 16 jours 13 heures 45 minutes et 18 secondes de mer (19,56 nœuds de vitesse moyenne sur les 7778,45 milles réellement parcourus).
Une première victoire sur cette édition 2017-208 pour l’équipage mené par Bouwe Bekking, qui, sur les cinq étapes précédentes, n’avait jamais fait mieux qu’une quatrième place (au Cap et à Melbourne), et une deuxième victoire néerlandaise consécutive après celle de team AkzoNobel à Auckland. « Cela a été une étape incroyable, a commenté le skipper. Nous sommes tristes dans nos cœurs en raison de la perte de John Fisher, ce sentiment reste profondément ancré en nous, mais d’un point de vue sportif, nous avons très bien navigué, cela va nous donner beaucoup de confiance ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai. Arrivals. 03 April

Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race



 
Embarqué sur cette étape sur le VO65 néerlandais, le Français Thomas Rouxel a ajouté : « On savait depuis trois-quatre jours que la fin serait tendue, nous naviguons à vue depuis plus de 24 heures avec Dongfeng, nous sommes contents d’avoir réussi à garder 3-4 milles d’avance et quelques centaines de mètres à l’arrivée pour marquer des points ». Ce succès et les 16 points qui vont avec (étape comptant double et deux points de bonus au Horn et à Itajai) vont en effet permettre à Team Brunel, après un difficile début de course, de revenir se mêler à la lutte pour le podium, ce qui promet une fin de Volvo Ocean Race passionnante à tous les étages du classement.
14 minutes et 50 secondes après l’arrivée de l’équipage néerlandais, à 15:00:08 (UTC), Dongfeng Race Team a à son tour coupé la ligne, échouant encore au pied de la dernière marche : le bateau rouge battant pavillon chinois termine en effet à la deuxième place pour la quatrième fois sur six étapes ! Reste que ce résultat, s’il a parfois été synonyme de déception, particulièrement au Cap à l’arrivée de la deuxième étape, s’avère à Itajai largement positif, puisque l’équipage de Charles Caudrelier réalise une très bonne affaire au classement général. Les points sur cette étape comptant double, cette deuxième place va en effet permettre à Dongfeng Team Race au pire de grappiller de précieux points sur MAPFRE, jusque-là leader au général (mais contraint de mettre la course entre parenthèses après le passage du Cap Horn à cause de la casse du rail de grand-voile avant de repartir), au mieux de s’emparer des commandes de la Volvo Ocean Race si MAPFRE finit l’étape à sa position actuelle, à savoir la cinquième.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai. Arrivals. 03 April

Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race



De quoi satisfaire un Charles Caudrelier sorti « épuisé » de cette longue étape qui aura nécessité de « pousser plus en permanence » : « On a essayé de revenir, mais on sentait qu’on n’avait pas l’énergie. On est surtout contents d’être là vu les événements, tous là en bonne forme, sans blessés. Le gros plus est cette deuxième place qui va nous permettre de revenir, voire même de passer MAPFRE, avec en plus un gros avantage de temps qui va nous donner un petit point supplémentaire si on ne fait pas trop de bêtises jusqu’à l’arrivée et si on finit toutes les étapes (*). On avait beaucoup de frustration depuis le début de la course de toujours être un peu derrière eux, alors qu’on les a souvent dominés, là, on est contents de cette bonne opération ».
Derrière le duo de tête arrivé mardi, team Akzo Nobel est le prochain VO65 attendu au Brésil, sans doute mercredi, soit un probable troisième podium consécutif pour l’équipe menée par Simeon Tienpont après sa troisième place à Hongkong et sa victoire à Auckland. Turn the Tide on Plastic et MAPFRE, séparés mardi d’environ 80 milles, sont quant à eux attendus en fin de semaine. De son côté, Vestas 11th Hour Racing est toujours en recherche d’une solution logistique aux Falklands pour remonter le bateau au Brésil après son démâtage vendredi dernier, tandis que l’équipage de Sun Hung Kai/Scallywag a posé le pied à terre mardi matin au Chili, atteint physiquement et moralement, une semaine après la tragique disparition de John Fisher. L’équipe, qui a prévu de rester quelques jours sur place, communiquera prochainement sur ses intentions futures.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai. Arrivals. 03 April

Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race



(*) Le premier en temps cumulé à l’issue de la Volvo Ocean Race empochera un point de bonus.
Le classement de la septième étape Auckland-Itajai (mardi à 18h10, heure française) :
1. Team Brunel (Bouwe Bekking), 16 jours 13 heures 45 minutes et 18 secondes 
2. Dongfeng Race Team (Charles Caudrelier), à 14’50’’ 
3. Team AkzoNobel (Simeon Tienpont) à 254 milles de l’arrivée 
4. Turn the Tide on Plastic (Dee Caffari) à 694 milles de l’arrivée 
5. MAPFRE (Xabi Fernandez) à 781 milles de l’arrivée

Abandons : Sun Hung Kai/Scallywag (David Witt) et Vestas 11th Hour Racing (Charlie Enright)

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mer 4 Avr - 15:26

[size=30]Volvo Ocean Race : Première victoire d'étape pour Team Brunel et changement de leader au général ![/size]

La 7e étape de la Volvo Ocean Race a sans doute été l'une des pus dures de l'histoire de la course. 7 600 milles marqués par des conditions très soutenues et par la disparition en mer d'un membre d'équipage de Team Sun Hung Kai /Scallywag, ainsi que par de nombreux "petits" dégâts sur les bateaux. La plus longue étape de la course avec pourtant un finish à couteaux tirés entre Team Brunel et Dongfeng Race Team, marqué par la victoire du premier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Team Brunel

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Chloé LottretLe 04-04-2018
Cette étape longue de 7 600 milles entre Auckland (Nouvelle-Zélande) et Itajai (Brésil) restera dans les annales de la course sans doute comme l'une des plus difficiles. Les sept équipages ont navigué pendant 16 jours dans des conditions de vent et de mer particulièrement soutenues. Des conditions qui ont d'ailleurs engendré un drame avec la disparition de John Fisher (membre d'équipage de Team Sun Hung Kai /Scallywag suite à un empannage sauvage). Ainsi que de nombreuses avaries sur les bateaux : MAPFRE a déchiré sa grand-voile et abimé son rail de grand-voile, Turn the Tide on Plastic a rencontré des problèmes sur son gréement dormant, Vestas 11th Hour Racing a démâté...
Le finish entre Team Brunel et Dongfeng Race Team s'est couru sous le soleil et sur une mer légèrement clapoteuse, tout juste balayée par un vent évanescent de nord nord-est d'une petite poignée de nœuds. Les deux concurrents ont ainsi progressé doucement vers la ligne d'arrivée et à vue. Depuis le Cap Horn, grâce à des choix stratégiques opportuns et suite aux avaries de leurs concurrents, les deux leaders avaient ainsi pris le dessus sur le reste de la flotte.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Team Brunel avait pris les commandes de la course une semaine après le départ d'Auckland grâce à une option nord dans le Pacifique. Option choisie par le navigateur Andrew Cape et qui lui permettait de franchir le Cap Horn en premier et d'empocher le point bonus (pour le premier à basculer dans l'Atlantique Sud). L'équipage de Bouwe Bekking a ainsi réussi à contenir les ardeurs de Dongfeng Race Team qu’il a contrôlé en approche d'Itajai avant de couper la ligne à 14 h 45 min 18 s (UTC, 16 h 45 min 18 s heure française) après 16 jours 13 heures 45 minutes et 18 secondes de mer (19,56 nœuds de vitesse moyenne sur les 7778,45 milles réellement parcourus).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C'est la première victoire de l'équipe néerlandaise sur cette édition 2017-2018. Cette dernière n'avait d'ailleurs jamais fait mieux qu'une quatrième place (au Cap et à Melbourne), et une deuxième victoire néerlandaise consécutive après celle de team AkzoNobel à Auckland. "Cela a été une étape incroyable, a commenté le skipper. Nous sommes tristes dans nos cœurs en raison de la perte de John Fisher, ce sentiment reste profondément ancré en nous, mais d'un point de vue sportif, nous avons très bien navigué, cela va nous donner beaucoup de confiance."
Embarqué sur cette étape sur le VO65 néerlandais, le Français Thomas Rouxel a ajouté : "On savait depuis trois-quatre jours que la fin serait tendue, nous naviguons à vue depuis plus de 24 heures avec Dongfeng, nous sommes contents d'avoir réussi à garder 3-4 milles d'avance et quelques centaines de mètres à l'arrivée pour marquer des points."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Avec cette victoire qui lui confère 16 points (étape comptant double et deux points de bonus au Horn et à Itajai), Team Brunel revient dans le match. Le final risque donc d'être haletant ! 
14 minutes et 50 secondes après l'arrivée de l'équipage néerlandais, à 15:00:08 (UTC), Dongfeng Race Team a à son tour coupé la ligne d'arrivée. Le bateau franco-chinois termine en effet à la deuxième place pour la quatrième fois sur six étapes, loupant encore une fois de peu la première marche du podium. Avec cette 2e place, Dongfeng Race Team réalise une très belle opération, puisque les points pour cette étape comptent double. Du coup, le bateau rouge va pouvoir grappiller de précieux points sur MAPFRE, leader au classement général, malheureusement obligé de mettre la course entre parenthèses après le passage du Cap Horn, à cause de la casse du rail de grand-voile avant de repartir. D'ailleurs, si l'équipage espagnol terminait la course à sa place actuelle (5e place), Dongfeng Race Team prendrait carrément les rênes de la course.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
De quoi satisfaire un Charles Caudrelier sorti "épuisé" de cette longue étape qui aura nécessité de "pousser plus en permanence" : "On a essayé de revenir, mais on sentait qu'on n'avait pas l'énergie. On est surtout contents d'être là vu les événements, tous là en bonne forme, sans blessés. Le gros plus est cette deuxième place qui va nous permettre de revenir, voire même de passer MAPFRE, avec en plus un gros avantage de temps qui va nous donner un petit point supplémentaire si on ne fait pas trop de bêtises jusqu’à l'arrivée et si on finit toutes les étapes (*). On avait beaucoup de frustration depuis le début de la course de toujours être un peu derrière eux, alors qu'on les a souvent dominés, là, on est contents de cette bonne opération."
(*) Le premier en temps cumulé à l'issue de la Volvo Ocean Race empochera un point de bonus.
Le classement de la septième étape Auckland-Itajai (mardi à 18 h 10, heure française) :
1. Team Brunel (Bouwe Bekking), 16 jours 13 heures 45 minutes et 18 secondes 
2. Dongfeng Race Team (Charles Caudrelier), à 14'50" 
3. Team AkzoNobel (Simeon Tienpont) à 254 milles de l'arrivée 
4. Turn the Tide on Plastic (Dee Caffari) à 694 milles de l'arrivée 
5. MAPFRE (Xabi Fernandez) à 781 milles de l'arrivée
Abandons : Sun Hung Kai/Scallywag (David Witt) et Vestas 11th Hour Racing (Charlie Enright)

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Jeu 5 Avr - 12:10

[size=32]team AkzoNobel sur la troisième marche du podium ![/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les Néerlandais sont arrivés à Itajaí en troisième position, après plus de 18 jours de course...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai. Arrivals. 05 April

Pedro Martinez/Volvo Ocean Race

Troisième bateau à franchir la ligne d'arrivée, team AkzoNobel a coupé la ligne d'arrivée tôt ce matin, à 04h38 UTC, soit plus d'un jour et demi après Team Brunel et Dongfeng Race Team. 
Sans réelle surprise, Simeon Tienpont et ses 8 équipiers viennent de prendre la troisième place de la septième étape de la Volvo Ocean Race, après 18 jours, 3 heures, 38 minutes et 24 secondes, soit plus d'un jour et demi après les deux premiers. 
C'est le troisième podium consécutif pour l'équipe Néerlandaise, qui poursuit ainsi sa belle série, après une deuxième place à Hong Kong, et une victoire d'étape à Auckland ! Ils inscrivent 10 points au classement général (provisoire), et en comptabilisent 33 au total, ce qui les place en quatrième position, à trois points de l'autre équipe néerlandaise de Team Brunel. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai. Arrivals. 05 April

Pedro Martinez/Volvo Ocean Race



"Nous sommes très heureux de ce résultat bien entendu. Le but était de se placer sur le podium pour cette étape tout en gardant le bateau en un seul morceau, ce qu'on a fait, donc on est très heureux. Le moral est bon même si on a eu une arrivée très lente lors des dernières 48 heures," a déclaré Simeon Tienpont à l'arrivée au ponton. 
Quatrième au passage du Cap Horn, AkzoNobel va ensuite reprendre la troisième place lorsque le bateau américano-danois de Vestas 11th Hour Racing démâte au large des îles Falkland. Ils parviennent à revenir à 43 milles de Dongfeng Race Team, avant de se faire distancer par le duo de tête. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 18 on board AkzoNobel. 05 April, 2018. Lightning Storm Approaches Team Akzonobel on Last night.

James Blake/Volvo Ocean Race



Bénéficiant du même système météo au large de l'Argentine, Brunel et Dongfeng arrivent à passer de justesse devant une zone de haute pression. AkzoNobel arrive trop tard, et se retrouve bloqué... dans l'incapacité de refaire son retard. 
"Je pense qu'on a eu une belle étape, on a été conservateur... Le plan était de saisir les opportunités qui se créent d'habitudes entre le Horn et le Brésil, mais cette fois c'était un peu différent, car plus dur de rattraper les leaders. 'Les riches sont devenus plus riches'. Ça a été une très belle étape pour mon équipage et pour le bateau !" 
Cette troisième place, en plus de ravir toute l'équipe dirigée par Gilles Chiori, restera dans la mémoire de la Brésilienne Martine Grael. Médaillée d'Or Olympique à Rio en 2016, elle participe à sa première Volvo Ocean Race, bien que la course ne lui était pas inconnue, loin de là... Son papa, Torben Grael, véritable légende de la voile brésilienne, remportait la course sur Ericsson 4 en 2008-09. Après avoir été accueillie par sa famille, Martine déclarait : "Cette dernière étape a été une incroyable expérience, c'est super d'être capable d'inspirer les nouvelles générations."
Derrière AkzoNobel, deux bateaux sont encore en course. Ce matin, Turn the Tide on Plastic pointait à plus de 350 milles d'Itajaí, tandis que derrière, il reste 620 milles à parcourir pour MAPFRE. 
Les deux bateaux qui se sont retirés de cette septième étape - SHK Scallywag et Vestas 11th Hour Racing - continuent de travailler sur leurs plans logisitiques pour pouvoir rejoindre la course. Ils devraient communiquer ces derniers d'ici peu. 

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Sam 7 Avr - 7:25

[size=32]Turn the Tide on Plastic prend la quatrième place[/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce vendredi soir, c’était au tour de Turn the Tide on Plastic de boucler cette septième étape de la Volvo Ocean Race, après plus de 20 jours de mer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai. Arrivals. 07 April

Pedro Martinez/Volvo Ocean Race

Ce vendredi soir, c’était au tour de Turn the Tide on Plastic de boucler cette septième étape de la Volvo Ocean Race, après plus de 20 jours de mer. 
Après Team Brunel [vainqueur de cette septième étape], Dongfeng Race Team et team AkzoNobel, les 10 marins de Turn the Tide on Plastic - le bateau aux couleurs du Portugal et des Nations Unies - sont arrivés à Itajaí en quatrième position cette nuit, leur meilleur résultat depuis le début de la Volvo Ocean Race. Ils ont passé la ligne d'arrivée à 04:12:44 UTC ce matin. Malgré l'heure tardive (01h12 du matin ici à Itajaí), le public était venu nombreux, pour le plus grand plaisir de Dee Caffari, interrogée quelques minutes après l'arrivée : "je suis impressionnée de voir autant de monde pour nous accueillir en plein milieu de la nuit !"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai. Arrivals. 07 April

Pedro Martinez/Volvo Ocean Race



Il aura fallu 20 jours, 3 heures, 12 minutes, 44 secondes pour avaler les 7750 milles qui séparent Auckland d’Itajaí - l’équivalent de 14350 kilomètres - avec des conditions particulièrement compliquées, passant du tout au rien, ou presque. 
Au cours une étape d’ores et déjà qualifiée comme l’une des plus difficiles que la course ait connue ces dernières années ; avec moins d’expérience et de nombreux néo Cap-Horniers (six au total, sur les dix marins embarqués) ; et malgré un problème de gréement au début de la remontée de l’Atlantique, Dee Caffari et son équipage signent là une très belle performance, et empochent huit points précieux au classement général ! 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 13 on board Turn the Tide on Plastic. Rounding Cape Horn. 29 March, 2018.

Sam Greenfield/Volvo Ocean Race



Ils en comptent désormais 20, et bien qu’ils restent en septième position, cette quatrième place leur permet de revenir à trois petits points de Vestas 11th Hour Racing, et a six de SHK / Scallywag. 
Dee Caffari, pleinement satisfaite de ce résultat affirmait : "C'est formidable, cette étape était monstrueuse ! Je suis extrêmement fière de mon équipe ! On prouve que nous progressons à chaque étape... On l'a vu lors de la dernière, avec des vents beaucoup plus légers et une mer calme, et là aussi, dans des conditions beaucoup plus difficiles et une mer compliquée.  Ces marins peuvent affronter toutes les conditions, et je peux vous dire qu'ils méritent le repos qu'ils vont avoir ici au Brésil"
Bien que le fait d’être arrivé ici au Brésil soit un soulagement pour les 5 femmes et 5 hommes de l’équipage, qui entamaient leurs dernières réserves de nourriture hier…  cette place au pied du podium va maintenant leur redonner un sacré élan de motivation, après avoir vécu une fin de sixième étape au combien frustrante - l’équipage de Turn the Tide on Plastic alors sur le podium jusque dans les derniers instants s’était fait passé par MAPFRE et Dongfeng Race Team. 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai, day 12 on board Turn the Tide on Plastic. 28 March, 2018.

Sam Greenfield/Volvo Ocean Race



Cette fois-ci un retour in extremis des Espagnols n’était pas d’actualité, puisqu’ils leur restent plus de 270 milles à couvrir avant de poser pied à terre. Tenant compte des conditions actuelles et des prévisions, leur ETA se situe aux alentours de dimanche, à la mi-journée (UTC). 

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Dim 8 Avr - 13:11

[size=32]MAPFRE 5ème à Itajai, Dongfeng Race Team en tête au général[/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Presque cinq jours après l’arrivée du vainqueur, Team Brunel, MAPFRE en a terminé dimanche avec la septième étape de la Volvo Ocean Race entre Auckland et Itajaí...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai. Arrivals. 08 April

Pedro Martinez/Volvo Ocean Race

Presque cinq jours après l’arrivée du vainqueur, Team Brunel, MAPFRE en a terminé dimanche à 07h59:09 (UTC, 09h59 en France) avec la septième étape de la Volvo Ocean Race entre Auckland et Itajaí. Cinquième, l’équipage de Xabi Fernández cède la première place au classement général à Dongfeng Race Team.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai. Arrivals. 08 April

Pedro Martinez/Volvo Ocean Race




Avant le départ de la septième étape de la Volvo Ocean Race à Auckland, tous les marins interrogés insistaient sur le caractère décisif de cette seconde étape du Grand Sud (après celle entre Le Cap et Melbourne), ils ont eu raison ! Marqué par la tragique disparition en mer de John Fisher, équipier de Sun Hung Kai/Scallywag, ce parcours austral aura en outre été le théâtre de multiples rebondissements qui ont affecté la quasi-totalité de la flotte, notamment après le passage du Cap Horn.
Seuls Team Brunel et Dongfeng Race Team sont finalement parvenus à sortir indemnes pour terminer cette étape aux deux premières places mardi dernier, leurs poursuivants ayant tous été touchés par des avaries plus ou moins sérieuses : souci de voile de quille pour team AkzoNobel, démâtage pour Vestas 11th Hour Racing, problème de barre de flèche pour Turn the Tide on Plastic, rail de grand-voile décollé et grand-voile déchirée pour MAPFRE.
Ce dernier, peu après le passage du Cap Horn, a ainsi été obligé de mettre la course entre parenthèses pendant 13 heures, le temps de réparer. Ses concurrents ne l’ont pas attendu et quand l’équipage espagnol a pu reprendre sa route vers Itajaí, un anticyclone s’est dressé devant lui, l’empêchant de revenir sur Turn the Tide on Plastic. A l’arrivée, MAPFRE, qui a coupé la ligne dimanche à 07h59 (UTC, 09h59 en France) après 21 jours 06 heures 59 minutes et 09 secondes, termine cinquième de cette septième étape, son moins bon résultat depuis le coup d’envoi de la Volvo Ocean Race en octobre dernier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 7 from Auckland to Itajai. Arrivals. 08 April

Pedro Martinez/Volvo Ocean Race



Les points comptant double sur ce tronçon, Xabi Fernández et son équipage se voient pour la première fois ravir les commandes du classement général par Dongfeng Race Team qui, s’il n’a toujours pas gagné une étape, est ainsi récompensé de sa régularité (quatre deuxièmes places sur les six étapes courues).
"On s'attendait à mieux que ça et on ne termine pas en super position... mais ce n'est pas la fin du monde," déclarait le skipper espagnol Xabi Fernández. Concernant son équipage, il ajoute : "Je pense qu'on a fait face à de nombreux compromis pendant cette étape, parce qu'on a eu plein de problèmes, donc ça n'a rien à voir avec notre travail d'équipe. On a très bien performé jusqu'ici, donc je ne pense pas que ce soit une question de faire tourner l'équipage, juste une histoire de naviguer un peu mieux dans le futur."
Le team chinois mené par Charles Caudrelier devance son rival espagnol d’un point, tandis que derrière, le classement est également chamboulé, puisque Team Brunel, jusqu’ici en difficulté, profite de cette étape pour marquer 16 points (dont deux points de bonus au passage du Cap Horn et à l’arrivée à Itajaí) et s’emparer de la troisième place, à dix points de Dongfeng Race Team et avec trois points d’avance sur team AkzoNobel.
À ce propos, le skipper français déclarait : "Passer en tête du classement général est bien sûr une bonne nouvelle pour Dongfeng Race Team. C’est un gros coup de boost psychologique pour l’équipe, cela ressoude encore un peu plus et alimente l’espoir de victoire finale. MAPFRE perd sa place de leader dans des circonstances particulières mais qui font aussi partie de la course. Nous avions démâté sur cette étape il y a trois ans et perdu beaucoup de terrain au classement général. Cela nous rappelle surtout à tous que la course n’est pas terminée, que les choses peuvent se défaire très vite, d’autant plus sur des étapes de coefficient deux, et qu’il reste donc encore beaucoup à faire."
Pas de doute, cette étape a rebattu les cartes, mais c’est encore loin d’être fini avec encore quatre autres à venir, la prochaine entre Itajaí et Newport (départ le 22 avril), en vue de laquelle l’équipage de MAPFRE aura cinq jours de repos en moins que celui de Dongfeng Race Team, ce qui, dans la course d’usure qu’est la Volvo Ocean Race, pourrait avoir son importance...
Le classement de la septième étape :


Étape 7 
Auckland to Itajaí
8 avril 2018
Positions à : 08:55 UTC
DTL nmGAIN_LOSSSTATUSSPEED ktCOURSETWS ktTWDDTF nm
1TBRUARVElapsed time: 16d 13:45:18
2DFRTARVElapsed time: 16d 14:00:08
3AKZOARVElapsed time: 18d 03:38:24
4TTOPARVElapsed time: 20d 03:12:44
5MAPFARVElapsed time: 21d 06:59:09
6SHKSRET
7VS11RET


Le classement général de la Volvo Ocean Race :

  1. Dongfeng Race Team 46 points
  2. MAPFRE 45 points
  3. Team Brunel 36 points
  4. Team AkzoNobel 33 points
  5. Sun Hung Kai/Scallywag 26 points
  6. Vestas 11th Hour Racing 23 points
  7. Turn the Tide on Plastic 20 points


_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
fishandfrog
Navy Seal
Navy Seal
avatar

Messages : 1776
Date d'inscription : 30/01/2014
Age : 66
Localisation : Neuilly sur Seine (92200)

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mar 17 Avr - 22:06

salut     Départ Leg 8 le 22/04/2018  heure a confirmer !!!!



Itajai --------Newport


Info : le classement général n'est pas a jour après la leg 7 .....

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
Revenir en haut Aller en bas
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10569
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mer 18 Avr - 5:07

17H00 UTC

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   

Revenir en haut Aller en bas
 
NEW 9-Pack World Cruise LS
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Voiles & Races :: Les Courses Virtuelles :: Liveskipper :: Courses Officieuses LS-
Sauter vers: