Forum Voiles & Races
Bienvenue sur le forum des fous de voile virtuelle.

Forum Voiles & Races

Forum de courses de voiles virtuelles
 
AccueilVidéo AccueilÉvènementsPublicationsS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
FV-R BroadCasting TV

Février 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    
CalendrierCalendrier
Logo du Forum


Partagez | 
 

 NEW 9-Pack World Cruise LS

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses


Messages : 10176
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mer 7 Fév - 14:04

[size=32]Merci Hong Kong, cap sur Auckland ![/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le départ de la sixième étape de la Volvo Race a été donné mercredi à 11:00 (04:00 en France) de Hong Kong dans des conditions légères. Les 54 marins ont mis le cap vers Auckland, pour 6100 milles marqués notamment par une nouvelle traversée d’un Pot-au-Noir qui, sur l’étape précédente, avait joué un rôle décisif.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, start day. 07 February

Pedro Martinez/Volvo Ocean Race

Arrivé en vainqueur à Hong Kong il y a deux semaines et demie, Team Sun Hung Kai/Scallywag a mis un point d’honneur à quitter son port d’attache le premier : l’équipage mené par David Witt, qui avait créé une grosse surprise en remportant la quatrième étape, a en effet coupé en tête la ligne de départ de la sixième ce mercredi à 11:00, heure locale, dans une petite brise de 6-7 nœuds d’est-sud-est devant Team AkzoNobel et Team Brunel. Ce dernier a ensuite pris les commandes au moment où la flotte quittait les îles de Hong Kong, cap à l’est-sud-est dans un vent de nord-est qui, peu à peu, va forcir pour atteindre une bonne vingtaine de nœuds, puis jusqu’à 35-40.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, start day. 07 February

Pedro Martinez/Volvo Ocean Race



Ce début de sixième étape va ressembler à la seconde partie de la quatrième entre Melbourne et Hong Kong, mais dans l’autre sens, une différence notable, puisque les 54 marins engagés - 9 sur MAPFRE, Dongfeng Race Team, Team Sun Hung Kai/Scallywag, Team AkzoNobel, 10 sur Turn the Tide on Plastic, 8 sur Team Brunel, rappelons que Vestas 11th Hour Racing n’a pas pris le départ, son VO65 n’étant pas encore complètement réparé - vont évoluer majoritairement au près face à un vent d’est-nord-est, des conditions nettement moins agréables. Il s’agira ensuite de négocier un Pot-au-Noir qui, à l’aller, avait totalement redistribué les cartes au profit de l’équipage de David Witt, passé de dernier à premier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, start day. 07 February

Pedro Martinez/Volvo Ocean Race



A quoi s’attendre cette fois-ci ? Le skipper de Dongfeng Race Team, Charles Caudrelier, voit une situation potentiellement différente, mais tout aussi piégeuse, voire plus : « C’est encore plus compliqué parce que lorsqu'on arrive vers les Philippines, on ne sait pas où on va passer dans le Pot-au-Noir. À l'aller, on savait qu'on allait passer au ras des îles Salomon, là, on peut passer partout. Ce qui définit ton point de passage, c'est la météo que tu vas avoir dans le sud et celle-là, tu ne la connais pas, tu es tellement loin que tu ne sais pas exactement ce qui va se passer... » Son navigateur Pascal Bidégorry, de retour sur cette étape après avoir manqué la précédente pour cause de blessure, résume le dilemme : « Nous allons devoir prendre une grande décision très tôt pour quelque chose qui va arriver entre dix et douze jours plus tard ».
La stratégie et la prise de risques seront donc des éléments clés de cette étape. « C'est un peu un pari, je pense que la flotte peut vraiment partir dans tous les sens, c'est vraiment une étape dangereuse avec des bateaux qui auront de la réussite et vont faire un super coup, d’autres qui vont être punis. Tout le monde a peur de ça, peut-être que la flotte va du coup rester groupée », poursuit Charles Caudrelier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, start day. 07 February

Pedro Martinez/Volvo Ocean Race



On n’en est pas encore là, mais nul doute que ce Pot-au-Noir jouera une nouvelle fois un rôle décisif dans cette sixième étape longue de 6100 milles qui s’achèvera à Auckland. Véritable port emblématique de la Volvo Ocean Race, la fameuse « City of Sails » l’accueillera pour la dixième fois en treize éditions, au grand bonheur des nombreux marins néo-zélandais engagés sur l’épreuve, dont Peter Burling et Blair Tuke, les héros de la dernière Coupe de l’America, respectivement à bord de Team Brunel et de MAPFRE, mais pas seulement : « C’est l’une des plus belles étapes car Auckland est un endroit fantastique où les gens sont vraiment connaisseurs en matière de course au large et adorent la Volvo Ocean Race », conclut Charles Caudrelier.
Rappelons qu’au classement général après les cinq premières étapes (sur onze, la cinquième, de ralliement, ne comptait pas au classement), MAPFRE est en tête avec 4 points d’avance sur Dongfeng Race Team, 11 sur Vestas 11th Hour Racing, 14 sur Team Sun Hung Kai/Scallywag, 16 sur Team Brunel, 19 sur Team AkzoNobel et 25 sur Turn the Tide on Plastic.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, start day. 07 February

Pedro Martinez/Volvo Ocean Race

Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10176
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mer 7 Fév - 17:21

[size=30]Volvo Ocean Race 2018 : 6 100 milles direction Auckland[/size]

Le coup d'envoi de la 6e étape de la Volvo Ocean Race a été lancé ce mercredi 7 février à 11 h (4 h en France) de Hong-Kong. Les 6 VO 65 (Vestas 11th Hour Racing ne participe pas à cette épreuve son bateau n'étant pas encore réparé) s'élancent pour un parcours de 6 100 milles vers Auckland. Une étape marquée par une nouvelle traversée du Pot-au-Noir, qui avait rebattu les cartes sur la précédente étape.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Départ de la 6e étape de la Volvo Ocean Race © Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Chloé LottretLe 07-02-2018
Après une première place sur l'étape précédente, Team Sun Hung Kai/Scallywag a également pris la tête de la flotte pour quitter Hong-Kong. L'équipage de 9 marins mené par David Witt a coupé la ligne de départ à 11h heure locale, dans une petite brise de 6-7 nœuds d’est-sud-est devant Team AkzoNobel et Team Brunel. 
C'est ensuite l'équipe menée par Bouwe Bekking (Team Brunel) qui a repris les rênes où la flotte quittait les îles de Hong Kong, cap à l’est-sud-est dans un vent de nord-est qui, peu à peu, va forcir pour atteindre une bonne vingtaine de nœuds, puis jusqu'à 35-40.
Cette première partie d'étape devrait être très semblable à la seconde partie de la quatrième entre Melbourne et Hong Kong, mais dans l'autre sens. C'est à dire que les 54 marins - 9 sur MAPFRE, Dongfeng Race Team, Team Sun Hung Kai/Scallywag, Team AkzoNobel, 10 sur Turn the Tide on Plastic, 8 sur Team Brunel - vont évoluer majoritairement au près face à un vent d'est-nord-est, des conditions nettement moins agréables. Les équipes devront ensuite négocier le Pot-au-Noir, qui à l'aller avait complètement chamboulé le classement, permettant à Team Sun Hung Kai/Scallywag de passer de la dernière à la première place. 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"C'est encore plus compliqué parce que lorsqu'on arrive vers les Philippines, on ne sait pas où on va passer dans le Pot-au-Noir. À l'aller, on savait qu'on allait passer au ras des îles Salomon, là, on peut passer partout. Ce qui définit ton point de passage, c'est la météo que tu vas avoir dans le sud et celle-là, tu ne la connais pas, tu es tellement loin que tu ne sais pas exactement ce qui va se passer..." explique Charles Caudrelier, skipper de Dongfeng Team Race.
"Nous allons devoir prendre une grande décision très tôt pour quelque chose qui va arriver entre dix et douze jours plus tard" résume le navigateur français Pascal Bidégorry, de retour sur cette étape après avoir manqué la précédente pour cause de blessure.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les équipes devront donc faire preuve de stratégie mais aussi prendre des risques comme l'indique Carles Caudrelier "C'est un peu un pari, je pense que la flotte peut vraiment partir dans tous les sens, c'est vraiment une étape dangereuse avec des bateaux qui auront de la réussite et vont faire un super coup, d'autres qui vont être punis. Tout le monde a peur de ça, peut-être que la flotte va du coup rester groupée."
La flotte ralliera Auckland, port emblématique de l'épreuve qui l'accueille pour la 10e fois en 13 années de course. Un grand bonheur pour les marinz néozélandais embarqués sur la course dont Peter Burling et Blair Tuke, les héros de la dernière Coupe de l'America, respectivement à bord de Team Brunel et de MAPFRE, mais pas seulement : "C'est l'une des plus belles étapes car Auckland est un endroit fantastique où les gens sont vraiment connaisseurs en matière de course au large et adorent la Volvo Ocean Race", conclut Charles Caudrelier.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au classement général, après les 5 premières étapes, MAPFRE est en tête avec 4 points d'avance sur Dongfeng Race Team, 11 sur Vestas 11th Hour Racing, 14 sur Team Sun Hung Kai/Scallywag, 16 sur Team Brunel, 19 sur Team AkzoNobel et 25 sur Turn the Tide on Plastic.

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10176
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Sam 10 Fév - 15:57

[size=32]Collés, serrés en mer des Philippines ![/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Trois jours après le départ de la sixième étape de la Volvo Ocean Race entre Hong Kong et Auckland, la flotte s’est scindée en deux groupes, avec quatre bateaux aux commandes naviguant à vue (MAPFRE, Brunel, Dongfeng Race Team et Turn the Tide on Plastic) et deux (AkzoNobel et Team Sun Hung Kai/Scallywag) qui, après le passage de l’île de Taïwan, ont tenté une option osée au nord qui, pour l’instant, ne paie pas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, day 04 on board Brunel. 10 February, 2018.

Yann Riou/Volvo Ocean Race

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, day 04 on board Dongfeng. 10 February, 2018. Jeremie Beyou is chasing Brunel this afternoon.

Martin Keruzore/Volvo Ocean Race

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, day 4 on board Turn the Tide on Plastic. Nico Lunven discussing tactis with the helmsman. 09 February, 2018.

James Blake/Volvo Ocean Race

Trois jours après le départ de la sixième étape de la Volvo Ocean Race entre Hong Kong et Auckland, la flotte s’est scindée en deux groupes, avec quatre bateaux aux commandes naviguant à vue (MAPFRE, Brunel, Dongfeng Race Team et Turn the Tide on Plastic) et deux (AkzoNobel et Team Sun Hung Kai/Scallywag) qui, après le passage de l’île de Taïwan, ont tenté une option osée au nord qui, pour l’instant, ne paie pas.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Jérémie Lecauday / Volvo Ocean Race
Il y a eu du jeu stratégique d’entrée ! Lancés depuis mercredi sur les 6100 milles de la sixième étape de la Volvo Ocean Race entre Hong Kong et Auckland, les six VO 65 (Vestas 11th Hour Racing n’a pas pris le départ, le bateau, est transporté par cargo vers la Nouvelle-Zélande) ont, juste après leur passage au sud de Taïwan, dû choisir entre deux routes : les plus radicaux ont été Team Sun Hung Kai/Scallywag et AkzoNobel qui ont misé sur une stratégie osée en faisant cap au nord, stratégie destinée à toucher les premiers un vent de nord soutenu. Dans un premier temps, cette option n’a pas payé, les deux bateaux accusant après trois jours de course un retard conséquent de plus de 120 milles sur le reste de la flotte.
Reste que vendredi, Libby Greenhalgh, navigatrice à bord de Team Sun Hung Kai/Scallywag, se montrait positive, confiant à propos de ce choix : « A long terme, nous essayons d’attraper une brise de nord. En théorie, nous devrions être les premiers à la toucher, ce qui devrait nous permettre de revenir sur la tête de flotte ». 24 heures plus tard, samedi matin, le fameux vent de nord tant espéré, d’une vingtaine de nœuds, permettait aux deux VO65 d’ouvrir les voiles et d’allonger enfin la foulée, bâbord amure cap à l’est, cela leur permettra-t-il de combler le retard accumulé ? Réponse sans doute d’ici la fin du week-end.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Martin Keruzoré / Volvo Ocean Race
A l’inverse, Team Brunel, MAPFRE, Dongfeng Race Team et Turn the Tide on Plastic ont opté après Taïwan pour une route plus conservatrice et plus directe, un choix assumé par le skipper de Dongfeng Race Team, Charles Caudrelier : « Honnêtement, lorsque AkzoNobel et Scallywag ont viré, nous y pensions également, mais nous avons estimé que c'était trop risquéC'est l’étape la plus compliquée en terme de météo, il ne faut pas seulement avoir un cerveau qui fonctionne, il faut aussi un peu de chance. Il y a beaucoup de transitions à venir, je ne sais pas encore quel sera le moment clé, donc nous prenons les heures les unes après les autres et essayons d’optimiser notre route avec des petits gains ».
Même tonalité à bord de MAPFRE, à en croire Sophie Ciszek : « Nous avons choisi une option plus sûre, la tendance à bord était de rester avec les autres. Il y a de la tension pour continuer à naviguer dur et à maintenir notre vitesse, nous ne dormons pas beaucoup, nous ne voulons pas perdre les autres de vue ». Effectivement, en tête de flotte, MAPFRE, Dongfeng Race Team et Team Brunel, comme l’ont montré les magnifiques images de drone prises par l’OBR de Team Brunel, Yann Riou, naviguent à vue et se tiennent en moins de deux milles (Turn the Tide on Plastic est juste derrière, à 6 milles samedi à la mi-journée), une situation qui ne laisse aucun répit aux équipages, décidés à ne pas perdre une once de terrain par rapport à leurs rivaux.

[table style="font-family: HelveticaNeue-Light, " align= border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width=]
[tr style=][td style="margin: 0px; line-height: 1.3;" colspan="2"][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]12 heures avec Yann Riou - Volvo Ocean Race

« Nous avons été toute la nuit avec les autres bateaux, en un mille ou deux, il y a eu beaucoup de changements de voiles et quasiment à chaque changement de voile, tout le monde est sur le pont, nous faisons tout pour faire avancer le bateau le plus vite possible », confirmait samedi matin Kyle Langford, régleur et barreur à bord de Team Brunel, tandis que Dee Caffari, skipper de Turn the Tide on Plastic, ajoutait : « Une nuit de plus et nous sommes toujours à vue des leaders, nous pouvons voir les trois premiers juste devant nous, ce qui est rassurant ».
Quant au navigateur de Dongfeng Race Team, Pascal Bidégorry, il confiait, au sortir de cette nuit de vendredi à samedi bien remplie : « C'est dense depuis le départ. J'ai l'impression que nous n'avons pas arrêté. Nous avons beaucoup manœuvré, même cette nuit, nous avons peut-être été un peu trop gourmands sur les changements de voiles. Maintenant, on est en train de faire le tour de l'anticyclone (dans leur sud, ndlr), avec un front et un deuxième anticyclone qui est en train de se rapprocher de nous mais ça, ce sera pour demain ».
Bref, aucun répit en tête de la flotte de cette sixième étape et la route vers Auckland est encore bien longue…
Au cas ou vous l'auriez manqué, découvrez notre premier épisode de la Volvo Ocean Race [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], le programme hebdomadaire qui reprend le meilleur de la semaine, en y ajoutant une analyse de la situation sur l'eau ! 

[table style="font-family: HelveticaNeue-Light, " align= border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width=]
[tr style=][td style="margin: 0px; line-height: 1.3;" colspan="2"][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Volvo Ocean Race [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Épisode 1 | Volvo Ocean Race
[/td]
[/tr]
[/table]
[/td]
[/tr]

[/table]

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10176
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mer 14 Fév - 5:11

[size=32]Confiance d’un côté, match-racing de l’autre…[/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après un peu moins d’une semaine de mer sur la sixième étape de la Volvo Ocean Race, les deux bateaux ayant tenté après le passage de Taïwan une option tranchée, AkzoNobel et Team Sun Hung Kai/Scallywag, mènent la flotte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Leg 6 to Auckland, day 07 on board Sun hung Kai/Scallywag. 12 February, 2018.

Jeremie Lecaudey/Volvo Ocean Race

Après un peu moins d’une semaine de mer sur la sixième étape de la Volvo Ocean Race, les deux bateaux ayant tenté après le passage de Taïwan une option tranchée, AkzoNobel et Team Sun Hung Kai/Scallywag, mènent la flotte. Dans une bonne brise de nord-est, ils font cap au sud-est, avec dans leur viseur un Pot-au-Noir qui, dans l’autre sens, avait été décisif lors de la quatrième étape. Derrière, MAPFRE et Dongfeng Race Team ne se lâchent pas…
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rich Edwards / Volvo Ocean Race
Les téméraires ont pour l’instant raison ! Partis juste après le passage au sud de Taïwan dans une option nord assez radicale, destinée à aller chercher une bascule de nord et à toucher les premiers un bon flux synonyme ensuite de descente plein pot vers les îles Salomon, AkzoNobel et Team Sun Hung Kai/Scallywag touchent après six jours de mer les fruits de leur audace. Ce mardi, l’équipage néerlandais mené par Simeon Tienpont semble solidement installé aux commandes de la flotte, d’autant que, contrairement à son rival de Hong Kong, resté démarqué au sud-ouest, il est parvenu à se recentrer et à se positionner quasiment dans l’axe de ses poursuivants, MAPFRE et Dongfeng Race Team, qui accusent une grosse quarantaine de milles de retard sur lui.
Au reaching bâbord amure dans un vent de nord-est de 15-20 nœuds, l’heure est pour l’instant à de la course de vitesse, même si, à bord des six VO65, les navigateurs ont d’ores et déjà les yeux rivés sur le positionnement d’un Pot-au-Noir qui les attend, par environ 2°50 Nord de latitude, sur la route d’Auckland. A l’aller lors de la quatrième étape, la zone de convergence intertropicale avait complètement redistribué les cartes et permis à Team Sun Hung Kai/Scallywag, arrivé le dernier, de réussir le hold-up parfait en coupant le fromage avant de s’imposer chez lui. Autant dire qu’à bord du bateau battant pavillon de Hongkong, on ne serait pas contre un nouveau coup de pouce du Pot-au-Noir.
En tout cas, le skipper David Witt semble particulièrement satisfait de son positionnement au sud-ouest de la flotte, alors même que le vent, qui prend de plus en plus d’est, pourrait le contraindre à naviguer prochainement au près serré, ce qui signifie qu’une fois de plus, il va peut-être tenter de prendre un raccourci. « Nous sommes au coude à coude avec AkzoNobel, en tête de flotte, cap vers le Pot-au-Noir où, je pense, la course se gagnera ou se perdra, a-t-il commenté mardi. Ce Pot-au-Noir va être intéressant et nous nous sommes assurés de nous placer où nous voulions pour l’aborder, nous sommes plutôt contents de notre positionnement. Si je devais placer le bateau à un endroit, à part le mettre sur la ligne d’arrivée, je le mettrais exactement où nous sommes ». Coup de bluff ou vraie confiance dans les choix, décisifs sur la quatrième étape, de la navigatrice Libby Greenhalgh ? Réponse sans doute d’ici la fin de semaine…
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Martin Keruzoré / Volvo Ocean Race
Derrière le duo de tête, on assiste à du match-racing au large entre les quatre bateaux qui, après Taïwan, ont opté pour une route plus conservatrice, et notamment entre MAPFRE et Dongfeng Race Team : les deux leaders au classement général de la Volvo Ocean Race ne semblent visiblement pas décidés à se perdre de vue, au point de naviguer ce mardi à 100 mètres l’un de l’autre ! Match-racing également la nuit dernière entre Team Brunel et MAPFRE, faisant dire au héros néo-zélandais de la dernière Coupe de l’America, Peter Burling, engagé sur le bateau néerlandais : « Nous nous sommes bien amusés, nous sommes restés environ une demi-heure à une longueur derrière MAPFRE. Finalement nous sommes parvenus à revenir à leur hauteur, c’était bon ».
VIDEO : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Jusqu’à ce que MAPFRE, tout comme son « meilleur ennemi » Dongfeng Race Team, ne décide de se décaler légèrement à l’ouest, ce que n’ont pas su faire Team Brunel et Turn the Tide on Plastic. « Ils nous ont tous les deux décrochés en filant à 12 nœuds vers l’ouest, nous n’avons pas pu les suivre, c’est agaçant. Nous avons peu à peu récupéré du vent mais MAPFRE et Dongfeng l’ont touché avant nous, ils ont pris un bel avantage sur nous », s’est désolé Bouwe Bekking, le skipper de Team Brunel. Les écarts restent cependant faibles (une dizaine de milles) entre ces quatre bateaux qui, a priori jeudi, aborderont quasiment en même temps un Pot-au-Noir qui fera sans doute des heureux et des malheureux, reste à savoir lesquels…
Pendant ce temps en Nouvelle-Zélande, le VO65 de Vestas 11th Hour Racing est arrivé lundi en cargo, il a été déchargé à Tauranga puis transporté lundi soir en camion à destination d’Auckland (200 km de route), terme de la sixième étape, où il est entré en chantier pour être réparé. « Nous sommes contents d’apprendre que le bateau est arrivé en Nouvelle-Zélande et que les réparations commencent, l’équipage est pressé de revenir sur la course », a commenté le skipper Charlie Enright depuis son domicile de Rhode Island. Pour respecter la monotypie, la partie avant endommagée a été reconstruite dans les moules du chantier de Persico Marine, en Italie, où ont été construits les VO65, avant d’être livrée à Auckland où elle sera greffée sur la coque du bateau américano-danois sous la supervision d’un expert indépendant, qui s’assurera ainsi du respect des règles de jauge. L’équipe espère que ces travaux seront finis à temps pour être en mesure de prendre le départ de la septième étape entre Auckland et Itajai, fixé au 18 mars.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Matt Hunt / Vestas 11th Hour Racing

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10176
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Mer 14 Fév - 18:45

des news de Dani ???  content2 content2 content2 content2 content2

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
Didier SLT SGPS
Directeur de Courses
Directeur de Courses
avatar

Messages : 10176
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 55
Localisation : CH-1025 St-Sulpice

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Jeu 15 Fév - 18:21

moment stratégique... on suit QT qui fait perdre 3 noeuds NNE ou on suit les projections LS ???

_________________________________________________
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde?!"
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/didierlievre/
fishandfrog
Navy Seal
Navy Seal
avatar

Messages : 1473
Date d'inscription : 30/01/2014
Age : 66
Localisation : Neuilly sur Seine (92200)

MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   Jeu 15 Fév - 21:04

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
des news de Dani ???  content2 content2 content2 content2 content2

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NEW 9-Pack World Cruise LS   

Revenir en haut Aller en bas
 
NEW 9-Pack World Cruise LS
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Voiles & Races :: Les Courses Virtuelles :: Liveskipper :: Courses Officieuses LS-
Sauter vers: